Le face-kini, arme anti-bronzage

mercredi 22 août 2012 | NR
Sur les plages chinoises, certains vacanciers arborent des masques de protection qui leur recouvrent tout le visage. Tout ça pour éviter le soleil.

Soigner son bronzage pour mieux oublier le train train quotidien : en France, certains n’attendent les vacances d’été que pour ça. En Chine, c’est parfois tout le contraire. Sur la plage de Qingdao, dans le nord-est de la province de Shandong, les estivants ont pris l’habitude de croiser des vacanciers arborant des masques dont ne s’échappent parfois que la bouche et les yeux.

Un masque étranger pour éviter de bronzer à tout prix. l FlickR - CC - Remko Tanis

Et ces derniers sont plutôt nombreux : Selon NBC News, un site de vente de masques en ligne assure effectivement avoir vendu 542 exemplaires en 30 jours Ces plagistes masqués ne sont pourtant ni des super-héros en goguette ni des catcheurs qui ont délaissé les rings mexicains pour le sable de l’Empire du Milieu. Les porteurs des face-kinis sont tout simplement des gens qui ne veulent surtout pas bronzer pour des considérations sociales. S’il est aujourd’hui très prisé chez nous, le teint hâlé n’est pas quelque chose de très couru en Asie. Dans cette partie du monde, pour certaines personnes, le bronzage est toujours considéré comme l’apanage des classes laborieuses et des paysans.

Le face-kini, ce n’est donc pas seulement étrange : c’est aussi un peu teinté de snobisme rétrograde.

 

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook

Articles du mois