L'Europe se prépare à une cyberattaque de grande ampleur

vendredi 5 oct. 2012 | NR
Jeudi, des centaines d’experts en cybersécurité ont pris part à un exercice de cyberattaques visant principalement les banques. Une première à cette échelle.

Les cyberattaques, nouvelle angoisse du XXIe siècle ? Ce jeudi, 400 experts en cybersécurité, issus des grandes banques et entreprises, fournisseurs d'accès Internet, télécommunications et autorités locales et nationales, étaient sur le pied de guerre pour participer à une simulation d’attaque informatique de grande ampleur. La deuxième du genre.

Le but était de tester la réponse européenne à une attaque par déni de service (DoS : attaque information ayant pour but de rendre indisponible un service) : plus de 1 200 incidents étaient ainsi programmés et visaient directement le système informatique de ces grands établissements pour paralyser leur site.
Les différents acteurs mobilisés devaient collaborer ensemble pour que le réseau internet et les principaux services continuent de fonctionner pendant cette attaque.

L'Europe peut-elle résister à une cyberattaque ? | DR

L’exercice, baptisée Cyber Europe 2012 et organisé par les Etats européens, la Commission et l'Enisa (Agence européenne chargée de la sécurité des réseaux et de l'information), ne devait impliquer aucune infrastructure réelle mais il était plus que sérieux.
Les attaques informatiques s’articulent effectivement autour d’opérations dont la « sophistication » est « croissante », si l’on en croit Neelie Kroes, commissaire européenne chargée des Nouvelles technologies.

Les chiffres, à ce propos, ne sont guère rassurants. Entre 2007 et 2010, les incidents liés aux cyberattaques et signalés par les entreprises comme ayant un impact financier ont été multipliés par quatre. Les experts du World Economic Forum estiment par ailleurs que le risque d'incident majeur dans la prochaine décennie s’élève à 10%, pour un coût de 200 milliards d'euros.

L'Europe est-elle prête à encaisser le coup ? L'Enisa devrait rendre son rapport dans les prochains jours.
 

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook

Articles du mois