Etats-Unis : un couple kidnappe le bricoleur

vendredi 7 déc. 2012 | NR
En Californie, un couple vient d’être interpellé pour avoir contraint, avec une arme à feu, un spécialiste des travaux domestiques à réparer une porte cassée et un lave-vaisselle.

« Quand on l’a trouvée, la victime était terrifiée. Elle n’arrêtait pas de trembler et était très choquée par ce qui c’était passé. » Le sergent José Cardoza et les forces de police de San Francisco ont l’habitude d'enquêter sur des affaires qui font froid dans le dos. Participer à une enquête concernant un kidnapping, même celui d'un bricoleur : la routine. La nouveauté, c'est le mobile du crime : ne pas savoir bricoler.

Le bircoleur aurait dû cacher ses talents. | Photo DR

C’est pourtant l'affaire que devait résoudre cette semaine ce policier de Santa Clara, après qu’un spécialiste des travaux domestiques a été pris en otage par un couple. La victime, un homme d’une cinquantaine d’années, a été menacée avec une arme à feu pour faire des travaux dans une propriété du quartier de Morgan Hill. Une propriété plutôt cossue puisqu’elle abrite la bagatelle de cinq chambres, une piscine, un court de tennis et un terrain de beach volley.

Pendant six heures, le pauvre hormme a dû réparer un lave-vaisselle et une porte cassée alors que ses ravisseurs menaçaient d’attenter à sa vie. Le couple de propriétaires, deux trentenaires visiblement peu manuels, ont ensuite embarqué leur victime dans un camion… avec l’intention de le faire travailler dans une autre maison, révèle l’antenne locale de la chaîne CBS.

Arrivés à une station-service, ils ont fait une courte pause, au cours de laquelle l’otage a pu prendre la fuite. Juste avant que ses agresseurs ne soient interpellés.

Ils risquent gros. Contacter Darty aurait été davantage bienséant. 

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook

Articles du mois