En Europe, on picole

jeudi 29 mars 2012 | AR
Un rapport de l’Organisation mondiale de la Santé démontre que la consommation d'alcool est beaucoup plus importante en Europe que dans le reste du monde.

Moyenne européenne : 12,5 litres. Moyenne mondiale : 6,1 litres. Le calcul est vite fait : les Européens consomment en moyenne deux fois plus d'alcool, par an et par habitant, que le reste du monde. C'est ce qui ressort d'un rapport publié par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Derrière ce chiffre de 12,5 litres, de grosses disparités apparaissent tout de même en Europe. A l'Est, on affiche une consommation moyenne de 14,5 litres d'alcool par an et par personne, devant l'Europe de l'Ouest (12,4) et l'Europe du Sud (11,2). Les pays nordiques, eux, s'abreuvent un peu moins d'alcool avec 10,4 litres.

Si le volume d'alcool consommé n'est pas le même selon les territoires européens, les habitudes aussi varient à l'intérieur de l'Europe. Les Européens de l'Ouest et du Sud privilégient la consommation d'alcool à heures fixes, pendant les repas. Au contraire, à l'Est dans le Nord, cette consommation est plus irrégulière... mais rapide et intense. Avec un seul but : l'ivresse (phénomène du "binge drinking").
Ce niveau important de consommation d'alcool en Europe a « des conséquences tangibles sur la santé des buveurs, sur leurs proches et sur la société », explique Zsuzsanna Jakab, responsable de l'OMS pour la zone Europe. D'après l'Organisation mondiale de la Santé, environ 12 % des décès chez les 15-64 ans sont dus à l'alcool, ce qui représente un décès sur sept pour les hommes et un sur treize pour les femmes. Au total, dans le monde, ce sont 2,5 millions de personnes qui meurent chaque année à cause de l'alcool.

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook