En Autriche, les pigeons prennent la pilule

vendredi 1 juin 2012 | NR
Pour lutter contre la prolifération des pigeons dans les rues, la ville de Linz glisse depuis dix ans des contraceptifs dans leur nourriture. Et apparemment, ça marche. Le nombre de volatiles a fortement baissé ces dernières années.

Ils font partie du folklore urbain, adorent quand vous leur jetez un morceau de pain mais deviennent vite envahissants lorsqu’ils sont en nombre. La place occupée par les pigeons en ville interpelle souvent les pouvoirs publics, tant celle-ci ne cesse de grandir.

A Linz, en Autriche, on s’est sérieusement penché sur la question en 2001. Pour limiter la prolifération de ces oiseaux, la ville a décidé de glisser des contraceptifs dans la nourriture que leur distribuent les services municipaux. Jeudi 31, au moment de dresser un bilan de l’opération après plus de dix ans, ses services affichaient clairement sa satisfaction.

Accouplement de pigeons | FlickR_CC_

Au terme de cette période, le nombre de volatiles comptabilisés dans le centre-ville serait effectivement passé de 20 000 à 9 000. Tout ça grâce à des inhibiteurs de fertilité conçus en Allemagne, rapporte LePoint.fr. Cette "pilule pour pigeon" serait, selon les experts, sans effet sur les autres habitués du macadam, comme les chiens.

Résolument déterminée à poursuivre sur cette voie, la ville de Linz entend maintenant lancer une nouvelle campagne d’information. L’objectif : que les habitants cessent de nourrir les volatiles.

La saison des amours risque d’être calme pendant encore un moment, dans cette cité du nord de l’Autriche.

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook

Articles du mois