Dynamiter une vache congelée, mode d'emploi

mercredi 23 mai 2012 | NR
La solution est radicale mais a bel et bien été envisagée par les gardes forestiers d’Aspen, pour en finir ce mois-ci avec plusieurs cadavres gelés.

Quand on est garde-forestier aux Etats-Unis, on doit être capable de gérer toutes sortes de situations. Exemple : comment se débarrasser de carcasses de vaches congelées dans les Rocheuses.

Cela faisait plusieurs semaines que cette question préoccupait les équipes en action du côté d’Aspen (Colorado) : en mars, six ruminants sont morts de froid après avoir trouvé refuge à 3400 mètres d’altitude et comme il était impossible d’attendre que les corps se décomposent dans cette zone difficile d'accès (la zone est une réserve naturelle protégée, très prisée par les randonneurs), il fallait bien trouver une solution.

Vache du Queyras | FlickR_CC_Camsouille 

C’est ainsi que, pour régler le problème, les gardes locaux ont songé à faire tout exploser. Comme l’explique Pierre Barthélemy sur le blog Sciences du Monde, ces derniers ont effectivement mis la main sur une fiche technique intitulée "Anéantir les carcasses d’animaux avec des explosifs". C’est la procédure à suivre quand des chevaux, des élans ou des vaches égarées meurent sur des terrains impraticables pour des véhicules.

L’opération est simple : soit on utilise 9 kilos d’explosifs pour déchiqueter la bête (avec trois bâtons au niveau de la cuisse, trois autres sur les flancs, trois à l'épaule de la bête, trois à hauteur du cou et de la tête et deux pour chaque patte), soit on choisit l’option "désintégration" avec 25 kilos de TNT par mammifère.

Finalement, les gardes forestiers d’Aspen se sont ravisés : ils ont finalement trouver un moyen de se rendre sur place, pour découper les carcasses à la scie avant de disperser les morceaux aux quatre coins de la réserve. Tout cela pour la plus grande joie des ours qui se baladent dans le coin. 

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook

Articles du mois