De l'indignation à la pénétration

mercredi 23 nov. 2011 | DD
À Oakland, une frange inventive du mouvement des Occupy a tourné un porno Gay.

Comment occuper son temps lorsqu’on est un indigné d’Oakland, en Californie ? Certains lisent. D’autres dorment. D’autres encore devisent autour d’un feu. Peut-être même que certains jouent aux boules ! Une chose est certaine, un petit nombre d’entre eux a tourné un porno gay. La mise en scène utilise habilement les moyens du bord.

Deux jeunes gens, un roux et un blond, protestent contre le système bancaire mondial et militent contre le symbole de Babylone, Wall Street. Durant le sit-in, dans un parc municipal d’Oakland, alors que la police ne les embête pas trop, les jeunes en colère décompressent sous la tente. Tenir une place forte c’est dur, avec du sexe, c’est moins dur. Clovis devait le savoir.
Le film est produit par Dirty Boy Video, une société basée à New York, spécialisée dans le porno gay. Le titre de ce bijou de cinéma, pénétration du porno dans l’Histoire, rend hommage au mouvement Occupy : Occupy my throat (traduisez : Occupe ma gorge). L’indignation n’a pas de limites.
 

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook

Articles du mois