Croix gammée ou symbole religieux ?

jeudi 12 janv. 2012 | DD
Un bijoutier a été contraint de retirer de la vente des boucles d’oreille en forme de svastika. Pour lui, il s’agit d’un symbole bouddhiste et pas du "fétiche" hitlérien.

Jusqu’à hier encore, vous pouviez trouver dans une bijouterie de New York de délicieuses boucles d’oreille en forme de svastika. De svastika ? Oui, en forme de croix gammée, vous avez bien compris. Un responsable politique de Manhattan, Scott Stringer a déclaré sur son blog que la croix gammée ne pouvait être « une affaire de mode » et écrit : « Il s'agit du symbole le plus détestable de notre culture et d'une insulte à toute personne civilisée. »

La svastika a mauvaise presse depuis les événements qu’on connaît mais était, avant l’odieux détournement de ce cher Adolf, un symbole religieux, hindouiste et bouddhiste entre autres. C’est d’ailleurs l’argument avancé par le responsable du magasin, qui vendait ses breloques 5,99 $. En toute bonne foi c’est certain, il ne voit absolument pas où est le problème. Il affirme qu’il vendait un objet de spiritualité et non celui de l’ignominie. « Mes boucles d'oreilles viennent d'Inde et représentent un symbole bouddhiste. » La preuve, la croix gammée et la svastika ne sont pas tournée dans le même sens !

Accordons-lui le bénéfice du doute. Peut-être qu’il vient d’arriver sur Terre, qu’il vient d’un lieu où la croix gammée est un must-have des accessoires de mode. Scott Stringer ne s'est en tout cas pas laissé endormir par le bijou des Indes. Il a demandé le retrait immédiat des boucles d’oreille à la vente et l'a obtenu.
 

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook