Croatie : le coach est une Miss

mercredi 3 oct. 2012 | NR
L'ancienne internationale et candidate à l'élection de Miss Sport Croatie en 2008, est devenue la première "entraîneuse" d'un club de football local. Une première étonnante dans ce milieu macho. Mais la blonde a des arguments.

A une soixantaine de kilomètres de Zagreb, une Miss dirige les équipes masculines de foot d’un petit village. En tout, elle entraîne l'équipe principale mais aussi le reste de la famille, de l'espoir au vétéran.

A Vojakovac, dans le nord de la Croatie, elle est en passe de devenir une vraie star. Agée de 24 ans, Tihana Nemcic, ex-finaliste du concours de Miss Sport Croatie en 2008, est devenue cette saison l'entraîneur des trois équipes masculines du Viktorija, le club de foot local, évoluant humblement en 5ème division. Elle devient en même temps, la première coach d'une équipe masculine.

Tihana Mancic, première coache d'un club masculin. | Photo DR

« Il y avait plusieurs candidats (pour ce poste), mais ses qualifications ont fait la différence », précise le Vitomir Mijic, directeur sportif du club qui l'a recrutée. Il faut dire qu'outre sa participation à l'élection de la plus belle sportive croate, Tihana possède un solide CV balle au pied. Joueuse internationale, elle était défenseur du club féminin Dynamo Zaghreb. Côté entraînement, elle a coaché plusieurs équipes féminines en moins de 17 ans.

« Elle a beaucoup d’expérience, elle sait imposer son autorité et les garçons l’écoutent sans broncher », confirme Mijic. Quand même, elle a un diplôme d'éducation physique !
« Les expériences avec les joueurs et les spectateurs sont très positives », assure Tihana Nemcic. Venue de l’athlétisme, Tihana a découvert le ballon rond à l’âge de 13 ans… en tombant amoureuse d’un garçon. « Je l’ai suivi sur tous les terrains, j’ai observé ses techniques. L’été suivant, l’amour a disparu entre nous deux mais un autre était né, celui pour le football ». Son poste : défenseur.

« Quand on a appris qu'on allait avoir une femme pour nous entraîner, on se demandait comment une telle chose pouvait être possible. Mais elle a su se faire respecter », raconte un joueur à l'AFP. La jeune femme a visiblement les bons arguments.

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook

Articles du mois