Civitas au train de Louboutin

lundi 5 mars 2012 | DD
Le créateur Christian Louboutin a imaginé quatre tableaux dans la revue du Crazy Horse. Une nonne s’y effeuille, de quoi provoquer la colère de l’institut Civitas.

A partir de ce soir au Crazy Horse, coup d’envoi d’une revue avec Christian Louboutin en maître de cérémonie. Le célèbre chausseur, outre sa présence aux pieds des danseuses, a imaginé quatre tableaux dont certaines scènes déchaînent déjà les passions. En annonçant une nonne, postures lascives, qui s’effeuillerait sur scène, le Crazy Horse devait s’attendre à provoquer la hargne de l’institut Civitas. Il paraît même que la bonne sœur enjambe un prie-dieu durant son show.

Les fondamentalistes chrétiens, qui ont déjà été les héros de "Haro sur Golgota Picnic" puis de "Tout sauf Hollande", ont repris le sentier de la guerre. Les ennemis sont clairement identifiés : le cabaret parisien et le chausseur Christian Louboutin. « Cette nouvelle provocation s'inscrit dans la ligne de ces pseudo-artistes contemporains qui, faute de talent, n'ont trouvé pour exister que la mise en scène "d'œuvres" christianophobes », peut-on lire sur le site de l’institut.

Les fous de religion, il n’y en a pas qu’en France. Une galerie espagnole, la Fresh Gallery à Madrid, a subi le 17 février dernier, les attaques d’une bande de catholiques très remontés. Ils avaient répondu à l’appel de AES (Apostolado Eucaristico), une association "très à cheval" sur le respect de la religion. En cause, l’exposition Obscenity du photographe canadien Bruce LaBruce, qui joue à fond la carte "sexe, trash et imagerie religieuse". La chanteuse Alaska et son époux y campent Marie-Madeleine et Jésus.

Un jésus qui semble très attiré par le décolleté plongeant de la dame. Quand à Rossy de Palma, elle se la joue sœur Rossy, corset sexy, chapelet dans sa bouche entrouverte. Pas sûr qu’elle prie pour nous. Encore une religieuse qui attise les passions !
Ce soir, devant le Crazy Horse, il devrait y avoir du rififi et on devrait entendre crier au blasphème. Peut-être même devant les boutiques du chausseur, comme l’espèrent ceux de chez Civitas. Mais Christian Louboutin a de bonnes chaussures, il restera droit dans ses bottes.

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook