Le cerveau d’Einstein enfin disponible sur iPad !

mercredi 26 sept. 2012 | NR
Si vous avez envie de savoir ce que le père de la physique moderne avait dans la tête, c’est possible. Désormais, il y a une application pour ça.

Découvrir des échantillons du cerveau d’Albert Einstein en gros plan, sur l’écran de votre iPad : le projet est étonnant et on le doit au Musée national de la santé et de la médecine de Chicago.

L’objectif, c’est d’offrir aux spécialistes comme aux profanes la possibilité d’étudier de multiples parties du cerveau du physicien… qui a été découpé en 170 morceaux peu de temps après sa mort.

Le cerveau d'Einstein en morceau | Photo DR

Le corps d’Einstein, décédé en avril 1955, a effectivement fait l’objet d’une autopsie : le père de la théorie de la relativité a succombé à une rupture d’anévrisme et c’est à cette occasion qu’il a fait l’objet d’une étude minutieuse.

Etude qui a notamment révélé que le lobe pariétal du prix Nobel de Physique (important dans la compréhension des mathématiques, du langage et pour les fonctions spatiales) était 15% plus développé que la normale, comme l’explique le site Le Matin.

Ce sont les héritiers du médecin légiste qui ont fait don de multiples lamelles de tissu cérébral au centre hospitalier de la Ville du vent. Et au printemps, les responsables du Musée de la santé et de la médecine ont lancé une opération de numérisation de cette collection.

Tout cela avec un objectif double : la rendre accessible au plus grand nombre, mais aussi recueillir des fonds. Pour leur établissement mais aussi pour le Musée de la médecine du département américain de la Défense.

Les détenteurs d'un iPad peuvent se la procurer depuis mardi pour 9,99 dollars (7,7 euros) sur iTunes. Quant à savoir si l'intéressé aurait apprécié de voir ses lamelles de cerveau exposées sur iPad, les absents ont toujours tort !
 

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook

Articles du mois