La capote ruinera-t-elle l'industrie du X ?

jeudi 13 déc. 2012 | DD
En janvier, le port de la capote devra être obligatoire pour les acteurs de films X dans le comté de Los Angeles. De même que les producteurs devront acheter un permis pour avoir droit de filmer et diffuser des scènes de sexe. Tandis que l'industrie du X mène campagne contre la fameuse "Mesure B", Larry Flint et James Deen en tête, Aurora Snow, elle-même actrice porno, est une des seules à se déclarer ouvertement en accord avec la loi.

Le comté de Los Angeles devra-t-il bientôt se passer du juteux marché du X ? Depuis que la fameuse "Mesure B" a été approuvée par référendum par 56% des électeurs, le 6 novembre dernier, le port du préservatif est désormais obligagoire pour les acteurs de films pour adultes. Autre contrainte, les producteurs devront également acheter un permis pour avoir le droit de filmer et diffuser des scènes à caractère sexuel. Cet argent devrait servir à financer les contrôles inopinés qui seront effectués sur les plateaux de tournage pour vérifier si les sexes sont bien couverts. La campagne en faveur de cette nouvelle loi a été menée tambour battant par la très propre sur elle Aids Healthcare Fondation

La capote est-elle l'ennemi du cinéma porno ? | Photo DR

Du côté de l'industrie du X, la mesure, qui devrait entrer en vigueur en janvier, provoque une levée de bouclier et un déferlement de menaces. Larry Flint se dit prêt à aller exercer son art là où la capote n'est pas obligatoire, au Mexique et pourquoi pas en Europe. Ce qui pourrait bien jouer un triste rôle sur les emplois et la santé économique de Los Angeles. D'après Free speech Coalition, le lobbie militant contre la Mesure B, l'industrie du porno générerait 1 milliard de dollars par an et emploierait près de 10 000 personnes. 

Une violation de la constitution américaine ?

Autre argument du vieux Flint, il n'y a pas de public pour les films "à capotes". Dans une vidéo publiée le 10 décembre dernier, James Deen, l'étoile montante du porno US, considère lui qu'il s'agit là d'une violation de la constitution américaine et d'une violation de la liberté d'expression. Un avis partagé par de nombreux acteurs et producteurs de X. D'ailleurs James Deen et Jessica rake ont tourné une vidéo plutôt drôle sur le sujet, casqués, gantés et sur-protégés... 

Une voie dissonante se fait pourtant entendre, celle d'Aurora Snow, actrice porno réputée. Pour elle, "la sécurité, ce n'est pas sexy, mais le préservatif est comme un casque de moto, il faut le porter". Si l'industrie du X estime que les tests mensuels voire bi-mensuels exigés par les producteurs sont suffisants, elle affirme au contraire avoir tous les mois peur de rentrer chez elle en expliquant à son mec, qu'il va devoir voir un médecin... Parce qu'en un mois, il peut s'en passer des choses. Et les acteurs porno peuvent tout à fait avoir dans leur vie privée des rapports sans protection. 

Quid de la syphilis, l'herpes et les autres ?

Pour Aurora Snow, les tests obligatoires (HIV, chlamydias et gonocoques) oublient tout de même de prendre en compte de nombreuses autres IST et MST comme l'herpes et la syphilis, entre autres. Souvenons-nous de la menace de syphilis qui avait plané sur l'ensemble de l'industrie porno américaine l'été dernier alors qu'un acteur avait poursuivi ses activités sans capote tandis qu'il savait être contaminé. On était passé à deux doigts de la catastrophe... Jame Deen peut se réjouir du fait que personne n'ait été contaminé par le virus du Sida depuis plusieurs années. Toutefois, il n'y a pas que le Sida dans la vie ! 

Que les acteurs de films porno portent des capotes n'est donc surtout pas une aberration. Peut-être que cette idée d'acheter un permis l'est davantage. Tous les producteurs ne sont pas des Larry Flint, ils ont de moins en moins de moyens. Par ailleurs, plutôt que de financer les contrôles, cet argent devrait plutôt servir à financer la recherche.

Dans la morosité ambiante, une petite consolation tout de même pour le cinéma porno, l'arrestation pour fraude fiscale du roi du porno en ligne, Fabian Thylmann, propriétaire entre autre de YouPorn, le site qui met le X à genoux....

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook

Articles du mois