Belgique : les voitures bientôt flashées du ciel

lundi 2 avr. 2012 | NR
Dans quelques mois, les plaques d’immatriculation devraient disparaître en Belgique. Elles laisseront place à un code-barres deux dimensions installé sur le toit du véhicule.

Le projet, qui vient tout juste d’être présenté aux médias belges par le gouvernement, fait déjà parler… et ça ne fait que commencer. Dès 2014, les automobilistes belges devront remplacer la plaque d’immatriculation de leur véhicule par un code QR installé sur son toit. Le code QR (pour quick response), c’est en fait un code-barres en deux dimensions comme ceux que beaucoup d’entre vous utilisent avec leur smartphone pour télécharger du contenu multimédia, le Flashcode. Il sera cette fois utilisé pour repérer quasi-immédiatement les contrevenants.

Le principe de fonctionnement est simple : les pouvoirs publics utiliseront un système satellite à radiomètres ; appareils déjà utilisés par les météorologues pour mesurer la température des nuages. Des engins qui rendront possible le traçage et la localisation des voitures en temps réel.

Du côté de l’Institut belge de la sécurité routière (ISBR), on parle de « gain de temps énorme. En une seconde, le policier connaîtra non seulement l’identité du conducteur, mais il aura en plus accès à un fichier de données qui reprend notamment toutes les infractions commises par ce conducteur ».

Hic de cette innovation des temps modernes, les représentants des forces de l’ordre auront accès à l’identité du propriétaire du véhicule et non à celle du conducteur. Ce qui peut parfois faire une sacrée différence. Quant à l’opposition écologiste belge, elle dénonce « des atteintes à la liberté individuelle ».

Le coût de cette opération sera de 70€ par voiture. Des adaptations sont d’ores et déjà annoncées pour les deux roues et les décapotables. En revanche, on ne sait pas ce qui est prévu pour les départs en vacances, quand les véhicules sont chargés jusque sur le toit…
 

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook

Articles du mois