Au Royaume-Uni, les sites pornos plus populaires que Facebook

mercredi 31 juill. 2013 | MD
Les Britanniques consacrent plus de clics aux sites pornographiques qu'aux réseaux sociaux et au shopping en ligne, affirme une étude du trafic internet publiée par le Gardian.

FlickR - CC - Robert Scoble

On ne pourra plus accuser les réseaux sociaux d'être la source de tous nos moments de procastination. Les mesures du trafic internet en juin au Royaume-Uni, compilées par l'agence Similar Web et révélés par le Guardian, montrent qu'en matière de clics, les sites légaux de pornographies concentrent 8,5% du trafic, devant les réseaux sociaux (7,3%) et les sites de commerce en ligne (6,1%). Le porno arrive cependant derrière les catégories "art et divertissement" (9,6%) comprenant le site de vidéos Youtube, et, assez logiquement, les moteurs de recherche (15,7%). Ces données n'incluent toutefois que les recherches sur ordinateur, pas celles sur mobile.

Filtrer les contenus

Ces chiffres intéressent le quotidien britannique dans un contexte où David Cameron veut forcer les fournisseurs d'accès à internet à mieux contrôler l'accès aux sites pornographiques. Le Premier ministre britannique demande que d'ici à 18 mois, tout nouvel inscrit à un fournisseur d'accès doive choisir, dès la signature du contrat, s'il veut un accès ou pas aux sites pornos. Les contenus pornos seront filtrés d'office sur les ordinateurs et mobiles, sauf demande contraire de l'utilisateur.

"La pornographie sera bannie de tous les foyers britanniques", assène David Cameron, assurant vouloir protéger les enfants en bloquant certaines recherches. Ce plan, présenté le 22 juillet, est d'autant plus critiqué que le filtre risque de perdre la bataille contre la pédopornographie puisque, comme le font remarquer des experts, les utilisateurs pourront toujours opter pour des sites cachés ou pour le peer-to-peer.

A noter que d'après les chiffres de Similar Web, les champions du porno sur Internet dans le monde, sont les Allemands, bien loin devant les Britanniques avec 12,5% de clics vers les sites pornographiques. Ils sont suivis des Espagnols (8,5%) et des Américains (8,3%). La France, avec ses 7,3%, se situe légèrement en dessous de la moyenne mondiale qui est à 7,7%.

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook