Au cinéma, le cigarette fait un tabac

jeudi 31 mai 2012 | MD
A l’occasion de la Journée mondiale sans tabac, la Ligue contre le cancer publie une étude sur la représentation du tabac dans les films français. Verdict : la cigarette est présente dans la plupart des films, et l’image du fumeur tend à devenir plus sympathique.

Jeudi 31 mai, journée mondiale sans tabac ? Pas si vous allez au cinéma : d’après une étude réalisée par Ipsos pour la Ligue contre le cancer, le tabac est présent dans la plupart des films. L’enquête "Tabac et cinéma" a passé au crible 180 films français présents au box-office entre 2005 et 2010. Résultat : les situations associées au tabac (briquets, cendriers, paquets de cigarettes) sont effectivement présentes dans 8 films sur 10.

Audrey Tatou fumant une cigarette dans le film Coco avant Chanel, 2009 | Photo DR

Simple reflet de la vie quotidienne des Français ou promotion déguisée ? Depuis la loi Evin, la publicité pour le tabac est interdite en France. Mais la Ligue contre le Cancer dénonce un détournement de cette loi, via le placement produit. « La présence et la valorisation du tabagisme dans le cinéma semble être une ingérence de l’industrie du tabac dans les œuvres cinématographiques françaises et un contournement de l’interdiction de la publicité et la promotion des produits du tabac. De cette façon, ces industriels séduisent les victimes de demain, plus particulièrement les femmes et les plus jeunes », explique le professeur Jacqueline Godet, présidente de la Ligue contre le cancer. L’étude dénombre en moyenne 2,4 minutes de présence du tabac à l’écran par film de 99 minutes. Soit l’équivalent, d’après Jacqueline Godet, de « 5 publicités commerciales habituellement projetées à la télévision ou au cinéma ».

Le profil du fumeur au cinema évolue : 72,9% des fumeurs sont des personnages « respectables » en 2005, contre 90,7% en 2010. « Ce phénomène accentue la banalisation du tabagisme en France », dénonce la Ligue contre le cancer. Toujours d’après l’étude, en 2009, les personnages masculins vus une cigarette à la main étaient 33,6%, contre 18,1% pour les femmes. En 2010, c’est l’inverse : 19,8% de fumeurs chez les hommes, et 32% chez les femmes. Une hausse qui semble suivre (à moins qu’elle ne l’ai précédée ?) l’évolution des pratiques françaises : les femmes étaient 23% à fumer en 2005, contre 25,7 en 2010.

 

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook