Architecture : un pont invisible... qui écarte les eaux

mardi 13 nov. 2012 | GB
Au sud des Pays-Bas, un pont étonnant permet de franchir les douves d'une forteresse. Semi-immergé, il est quasiment invisible et donne l'impression d'écarter les eaux. C'est le Pont Moïse.

Le Pont Moïse | Photo RP&AD Architecten

Pas vraiment un pont, pas non plus un souterrain, juste entre les deux. Connaissez-vous le pont de Moïse ? Cet ouvrage est situé au sud des Pays-Bas, et permet aux visiteurs du Fort de Roovere de traverser, tout en restant au sec, les douves d'une forteresse construire au XVIIe siècle.

Lors de la restauration de l'édifice, voici une quinzaine d'années, les architectes se sont interrogés : comment relier le fort au monde extérieur et faire traverser un fossé rempli d'eau et de boue, certes peu profond, mais trop pour être franchi à pied et insuffisamment pour qu'un bateau y circule ?

En construisant un pont ? Oui, mais pas n'importe comment. Les architectes de RO&AD Architecten se sont retrouvés devant un petit cas de conscience : la nécessité de construire un pont au-dessus des douves... précisément construites pour empêcher toutes intrusions.

L'idée du pont Moïse est donc née. Un pont quasi invisible, situé légèrement au dessus du niveau de l'eau des douves, en bois, et qui donne l'impression d'écarter les eaux. Comme Moïse écartait les eaux de la mer Rouge.

C'est seulement en s'approchant qu'on peut apercevoir le pont Moïse | Photo RO&AD Architecten

Retrouvez le reportage de la télévision publique Radio Netherland Worldwide sur le site du Huffington Post Québec.
 

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook

Articles du mois