L’Amérique revisite (encore) le croissant

jeudi 23 janv. 2014 | GB
Après le cronut, mélange de croissant et de donut, le cragel, hybride du croissant et du bagel, débarque à New York.

Les Américains adorent les croissants. Surtout, ils adorent le déformer, le transformer, l’adapter, le combiner avec leurs spécialités locales pour en faire une nouvelle pâtisserie franco-américaine, qui réussisse l’exploit d’être beurrée ET grasse.

Souvenez-vous du cronut, croisement du croissant et du donut lancé en mai 2013 par un boulanger français - étonnant - et qui avait cartonné à New York. Le succès avait été tel que le boulanger avait dû faire face à des files d’attente interminables devant sa boutique… et à la contrefaçon, baptisée doissant. Après ce premier hybride, c’est la rechute. Depuis quelques semaines le cronut a un sérieux concurrent dans la grosse pomme baptisé le cragel. Allez, devinez de quel croisement il s’agit… (vous avez répondu “croissant” + “bagel” ? Bravo !)

Celle-ci est vendue au Bagel Shop de Brooklyn, souligne le Huffington Post. Un commerce tenu par Scot Rossillo qui décrit sa trouvaille comme un "délicat croissant feuilleté au beurre, cuit dans un savoureux et délicieux bagel".

Un bagel feuilleté, assez dense, et qui ressemblerait à de la brioche. Il est vendu 2.95 $ (2.20 euros) soit 2 euros de moins que le cronut. Il est aussi limité à six pièces par commande, comme au début de sa petite soeur, pour éviter la rupture de stock trop rapidement. Après le cronut, le cragel, à quelle autre sauce sera mangé le croissant ?

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook