40 bougies pour Médecins Sans Frontières

mercredi 21 déc. 2011 | AR
Dès sa naissance en 1971, l'organisation humanitaire a souhaité allier action et communication.

21 décembre 1971 - 21 décembre 2011 : 40 ans. Quarante ans que Médecins Sans Frontières (MSF) intervient, en urgence, sur des zones de conflits ou de catastrophes naturelles pour porter assistance aux réfugiés et aux victimes. La guerre civile qui a décimé la province du Biafra jusqu'en 1970 et le puisant cyclone qui a balayé le Bangladesh en 1971 vont pousser des médecins et des journalistes à créer MSF, en décembre de la même année. Une organisation capable d'intervenir et de soigner très rapidement, partout dans le monde.
Après quatre décennies d'existence, Médecins Sans Frontières c'est aujourd'hui un budget de 813 millions d'euros, 30 000 employés dans le monde, 80 pays d’intervention (la plupart en Afrique), 7 millions de patients, 427 projets et 16 500 interventions chirurgicales à Haïti en 2010. Mais aussi un Prix Nobel de la Paix en 1999.

Mais MSF, ce n'est pas seulement une organisation humanitaire indépendante. C'est aussi une voix. Des coups de gueule même. L'organisation ne tient pas à rester neutre, ce qui va souvent lui être reproché. Pour les fondateurs, il faut absolument rompre avec la neutralité de l’aide humanitaire (à l'image de la Croix-Rouge) et allier action et communication. La scène médiatique doit aussi être occupée. Les French Doctors n'hésiteront donc pas à prendre position quand ils l'estimeront nécessaire, comme pour le détournement de l’aide alimentaire en Ethiopie en 1984 ou le génocide au Rwanda.
Pour marquer ses 40 ans, l'organisation non gouvernementale - aujourd'hui présidée par Marie-Pierre Allié - propose, sur son compte Twitter, une sélection des moments qui ont marqué son histoire.

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook