Tour Pleyel, le street art en altitude

mardi 3 juin 2014 | Geoffrey Bonnefoy

Au 25e étage de la tour Pleyel, en Seine-Saint-Denis (93), le collectif 9e concept investit, jusqu'à début juin, les 600 m2 de l'étage pour une résidence artistique qui défie les lois de la gravité.

Cliquer sur l'image pour agrandir le diaporama

D'aucuns décrivent le lieu "inspirant", d'autres "fantastique". Il ne laisse en tout cas personne indifférent. En Seine-Saint-Denis, au 25e étage de la tour Pleyel – une tour de bureaux – l'étage désaffecté de 600 m2 accueille en ce moment une résidence artistique intimiste et éphémère du collectif 9e concept. A l'abri des regards, mais avec une vue à 360° sur le nord parisien, une vingtaine de street artistes ont laissé éclater leur créativité dans un lieu hors du commun. Sont présents les membres du collectif bien sûr mais aussi des artistes invités avec lesquels le collectif voulait collaborer. Vendredoi soir, Citazine.fr est allé prendre quelques clichés de ce lieu épatant et fermé au public. 

Les 4, 5 & 6 juin, l'espace sera ensuite investit par le Desperados Wild Club, un club – lui aussi éphémère – organisé par la marque de bière. Plusieurs DJ se succèderont, notamment Yuksek et Cassius le 4 juin, Brodinski et Theophilus London le 5 juin, Fald (Yard) le vendredi 6 juin. 

Le collectif 9e concept, collaborateur de Desperados, est tombé sous le charme de ce lieu incroyable lors d'un repérage en vue de ces trois jours de fête. Ils se sont entendus pour y organiser en amont une semaine de résidence artistique. Pour ceux qui ne participeront pas à la Desperados Wild Club du 4 au 6 juin, impossible de voir les fresques qui disparaîtront en fin de semaine. Mais durant ces quelques jours de création, un film a été réalisé et devrait être bientôt mis en ligne pour permettre au public d'apprécier cette installation collective de haute voltige. 

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook

Articles du mois