Reporters no(t) mad

Deux reporters expatriés à Juba, au Soudan, pour couvrir le referendum d'indépendance du sud du pays, le 9 janvier 2011.

Syndiquer le contenu  Citablog de tazameni
Les habitants de Juba, on les appelle... ? A vous de décider
dimanche 14 nov. 2010
Laissez-nous vos idées pour nommer les résidents de Juba

Le 10 janvier, au lendemain du référendum, Juba sera en passe de devenir une capitale mondiale au même titre que Paris, Bogota ou Moscou. Très bien, mais ses habitants on les appelle comment ? Jubéiens, Jubéninois, Jubéens, etc. A vous de nous proposer vos propositions.

Sondage futile ? C’est sûr, mais vous verrez quand vous lirez les journaux, les journalistes en auront vite marre d’écrire « les habitants de Juba ». Et auront vite fait de les baptiser.

8 Commentaires

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Citazine

Les Jubamines!

Les Jubamines!

 

jubins jubinnes c est aux

jubins jubinnes

c est aux habitants de se prononcer

 

Euh...

Je vois bien les Jubéiens et les Jubéiennes, pourquoi pas !

 

et si on s'inspirait de Cuba ? !

Cuba / Juba... il y a une ressemblance phonétique...

Si les habitants(tes) de cuba sont des Cubains et Cubaines...

Du coup, je propose...

Jubain et Jubaine...

mais j'avoue que ce n'est pas très beau quand même !!
avec Cuba ça marche mieux...

;)

Bonne chance aux habitants de Juba !

 

Hum

On les appelle les Jubatants ou Jubatantes (contraction pratique de Juba et habitants). (oui, je sais, on m'a connu plus drôle).

 

moi aussi j'ai une petite idée!!!

Eh bien simplement

Les Jubains et les Jubaines!

Original!!!

 

Un jubastigmate, Une

Un jubastigmate, Une Jubarizona

 

J'ai bien une idée...

Une Jubanaise et un Jubanais.

 

Sur Facebook

Les autres billets

<div class="fl_title">Attente, backchich et délivrance</div><div class="fl_txt">Demander son visa pour Khartoum depuis Juba, parce que les complications, on aime ça.</div>
<div class="fl_title">L’interview à la mode Sud-Soudanaise</div><div class="fl_txt">Quand ils le veulent, les Sud-Soudanais ont l'art et la manière de rendre obsolète une interview.</div>
<div class="fl_title">Mais où es-tu George C. ?</div><div class="fl_txt">Doug Ross nous fait la joie de partager notre vie à Juba. Allez George, montre toi.</div>
<div class="fl_title">Installez des policiers et, tout de suite, c&#039;est le bordel</div><div class="fl_txt">Jusqu'ici la circulation à Juba était une anarchie où chaque conducteur tentait de s'imposer. Maintenant, il y a des policiers... L'anarchie a, finalement, du bon</div>
<div class="fl_title">Des différences culturelles entre l&#039;occidental et le Sud-Soudanais</div><div class="fl_txt">"Il faut de tout pour faire un monde" philosophait le générique d'Arnold et Willy. La preuve par trois.</div>