Odran Trümmel, session acoustique

A l'occasion de la sortie de Holy Phenomenon, Odran Trümmel interprète six titres de l'album. En formation acoustique, sans micro.

Syndiquer le contenu  Citablog de Odran Trümmel
Hazed and Abused, en live
lundi 20 févr. 2012
Final en beauté de cette session acoustique avec Hazed and Abused !

 

Hazed and Abused :
Le morceau de bravoure de Holy Phenomenon, l'épopée finale. J'avais vraiment envie d'un morceau avec une longue partie instrumentale, qui casse la structure classique d'une chanson. Il y a du rock progressif dans ce morceau, du moins au sens propre du terme : qui envoie à la benne le cahier des charges du rock. Par contre, pas de gourou barbu, d'elphe qui joue du luth ou de trips intersidéraux : on reste les pieds sur Terre, avec le son franchement sec des instruments acoustiques et la description d'un bizutage humiliant et inquiétant.

L'intro pourrait trahir notre goût pour Zappa et Primus, et constitue peut-être le moment qui m'excite le plus dans notre set. Surtout, le crescendo final est le seul moment improvisé du set, une petite bouffée d'oxygène, qui nous éclate complètement et qui nous conduit souvent vers un mur de son proprement organismique.

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook

Les autres billets

<div class="fl_title">Hazed and Abused, en live</div><div class="fl_txt">Final en beauté de cette session acoustique avec Hazed and Abused !</div>
<div class="fl_title">The Dutchman, en live</div><div class="fl_txt">The Dutchman, le tube d'Odran Trümmel ? En tout cas, l'un des titres le plus joué en live.</div>
<div class="fl_title">Flesh Castle, en live</div><div class="fl_txt">Flesh Castle ? Un son punk rock débranché, des paroles qui décrivent une sorte de prophétie crépusculaire...</div>
<div class="fl_title">The French Butcher, en live</div><div class="fl_txt">The French Butcher, ça parle de catch. Et musicalement, c'est un sacré mélange !</div>
<div class="fl_title">Shirishama, en live</div><div class="fl_txt">Après Rabid Dogs, Odran Trümmel interprète Shirishama. Pas d'intervention de panda cette fois-ci !</div>