En mai, fais ce qu'il te plaît...

A l'heure où la campagne présidentielle est lancée, observons, analysons et décortiquons!

Syndiquer le contenu  Citablog de Marc-Olivier Méheut
Jacques Cheminade, un Martien en campagne ?
mardi 20 mars 2012
C'est l'invité surprise de la campagne présidentielle ! Alors que des personnalités politiques n'ont pas réussi à obtenir leurs 500 signatures, Jacques Cheminade intègre la bande des dix candidats. Mais qui est vraiment ce personnage qui avait obtenu 0,28% en 1995 ?

On croise souvent les militants de "Solidarité et Progrès" dans la rue, sur les places publiques, à la sortie du métro. Ils sont souvent peu nombreux, ces militants, mais on ne peut rater leurs affiches qui brocardent le pouvoir de l'argent et de la finance : ils aiment investir l'agora avec leurs slogans écrits aux feutres d'écoliers ! Je me souviens une fois m'être arrêté à Rennes, par curiosité, pour discuter. La conversation avait tourné court quand le militant en question m'affirmait n'être ni de droite, ni de gauche. Comme un slogan qui sonne mal pour un historien, qui rappelle les tristes heures de la synthèse fasciste...

Je me dis aujourd'hui que j'ai peut-être été un peu dur avec ce militant, que l'élan d'une jeunesse exaltée avait eu raison de mon objectivité ! Alors aujourd'hui, maintenant qu'il est de nouveau candidat, qu'il va avoir un temps de parole non négligeable, je me dis qu'il faut que je creuse ! Je commence par Wikipédia. Simple et basique... mais peu concluant car le site annonce en préambule que "Cet article provoque une controverse de neutralité". L'article "a subi récemment une guerre d'édition au cours de laquelle plusieurs contributeurs ont mutuellement annulé leurs modifications respectives". Cela commence bien ! Je cherche dès lors dans la presse, de tous bords politiques, pour essayer de me faire une idée plus précise de son programme. Essayons de décortiquer les propositions de ce candidat  "lunaire", cet  "objet politique non identifié".

 

En matière économique, il faut s'attaquer à la finance: "Quiconque n'attaque pas d'abord cet ennemi condamne son pays à l'impuissance, lui laisse perdre son âme et le livre aux idéologies du sol, du sang et de la race". Il faut payer les dettes... mais pas celles qui sont "illégitimes" ! Son grand projet? Le "Glass-Steagall global", un nouveau Bretton Woods, un pont terrestre eurasiatique... pour créer près de 5 millions d'emplois !

Concernant l'Europe, il propose de passer à "un euro national" ou à un "franc polytechnique"... Derrière ces propositions réalistes, se cachent néanmoins des idées plus farfelues ! Il faut accélérer "l'industrialisation lunaire, créer une atmosphère artificielle sur Mars (…) mais aussi orienter l'effort scientifique vers les armes à bouffées électromagnétiques". En matière culturelle, il a le souhait de "créer les conditions pour qu’apparaisse et se développe une vraie culture populaire, et non une culture du divertissement dégradant". Un candidat qui manie l'oxymore sans aucun doute... ou un sens de l'humour bien à lui !

Toutes ces idées pourraient faire sourire si elles n'étaient pas inspirées par les écrits de l'Américain Lyndon Larouche, un milliardaire de 91 ans. Son mentor est conspirationniste, raciste (Barak Obama est comparé à "un singe" et à Hitler...), homophobe (les sidéens doivent être mis en quarantaine), masculiniste ("Une femme réduite à son état psychotique tend à devenir une prostituée, une lesbienne, ou les deux à la fois", écrivait Larouche en 1973 dans son ouvrage « The Case of Ludwig Feuerbach »). Ce ne sont là que des morceaux choisis... mais qui donnent le ton de la philosophie du maître à penser de Cheminade. Plus inquiétant, des dérives sectaires ont été signalées à la Miviludes (Mission de vigilance interministérielle de lutte contre les dérives sectaire). Crédité de moins de 1% dans les sondages, certains à gauche affirment que les maires ont accordé leurs signatures à cet inconnu pour ne pas se mouiller politiquement... sauf qu'en attendant, il est en orbite et il promet la lune ! On se demande s'il n'a pas abusé des lectures de Philippe K. Dick... sans savoir en retirer la substantifique moelle !

 

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook

Les autres billets

<div class="fl_title">Le cinéma des candidats?</div><div class="fl_txt">L'heure du choix approche puisque dimanche c'est le grand jour ! Les programmes sont connus, les candidats ont exprimé leurs idées. Pour les indécis, Allociné révèle les goûts cinématographiques des postulants... décryptage !</div>
<div class="fl_title">La philo dans les urnes! Volet n°2</div><div class="fl_txt">Après les analogies entre Sarkozy et Hobbes hier, Jean-Jacques et François semblent se retrouver!</div>
<div class="fl_title">Hobbes vs. Rousseau! Volet n° 1</div><div class="fl_txt">« Rousseau contre Hobbes, le vrai duel de la présidentielle ». Plus qu'un article, ce dossier de Philosophie Magazine est un véritable éclairage! Il permet de prendre de la hauteur dans cette campagne présidentielle qui en manque cruellement! </div>
<div class="fl_title">Une campagne frivole?</div><div class="fl_txt">Au moment où Hollande s'essouffle, où Sarkozy tire sur les syndicats, où Eva tombe dans les escaliers... la presse britannique jette un regard très dur sur la campagne française ! </div>
<div class="fl_title">Voici venu le temps... </div><div class="fl_txt">La campagne prend un tour pour le moins singulier. Difficile de faire un billet qui ne soit pas à charge... les programmes semblent passés aux oubliettes !</div>