En mai, fais ce qu'il te plaît...

A l'heure où la campagne présidentielle est lancée, observons, analysons et décortiquons!

Syndiquer le contenu  Citablog de Marc-Olivier Méheut
Hobbes vs. Rousseau! Volet n° 1
mercredi 4 avr. 2012
« Rousseau contre Hobbes, le vrai duel de la présidentielle ». Plus qu'un article, ce dossier de Philosophie Magazine est un véritable éclairage! Il permet de prendre de la hauteur dans cette campagne présidentielle qui en manque cruellement!

Certains se demandaient en cours de Terminale à quoi la philosophie pouvait-elle servir ? A comprendre le présent, à décrypter le monde qui nous entoure! Michel Eltchaninoff, avec force de citations, nous montre que ce sont Thomas Hobbes et Jean-Jacques Rousseau qui "ventriloquent  les deux principaux candidats" ! Ces deux philosophes, que presque un siècle sépare, sont des théoriciens du contrat : celui qui doit unir un peuple et son souverain. Premier volet de ce petit tour d'horizon de citations qui résonnent comme des analogies entre le passé et le présent... ce que l'auteur intitule "la face cachée de la lutte".

"Abandonner la course, c'est mourir". Nicolas Sarkozy sait-il que cette phrase est de Hobbes ? En tous les cas, elle semble s'appliquer parfaitement à son attitude politique. Le philosophe anglais estime que "le mouvement des corps ne s'arrête jamais", qu'il faut sortir de la douce quiétude. Et cela se retrouve dans l'hyperactivité du président qui se déplace, rompt, annonce et s'agite de façon chronique : "Je ne veux pas d'une France immobile (…) Rester immobile serait mortel quand tous les autres avancent". Autre trait commun entre les deux : la croyance en une nature humaine mauvaise. Il faut dépister les futurs délinquants dès la maternelle, limiter la liberté conditionnelle, considérer la pédophilie comme un héritage génétique, … autant d'arguments sarkoziens qui nous renvoient à la formule de Plaute, reprise par Hobbes : "L'homme est un loup pour l'homme". Sa nature humaine le voue au mal! Selon Hobbes, l'homme est individualiste et de fait, la concurrence est généralisée : "la compétition dans la poursuite des richesses, des honneurs, des commandements et des pouvoirs". C'est en 2005 que Sarkozy déclarait que "c'est la vie la concurrence. Je vais même vous dire mieux, moi, j'ai la concurrence dans les veines". Pour Hobbes, il faut accumuler les marques de puissance pour repousser les ardeurs des concurrents.... à vous de juger si N. Sarkozy recherche le succès, la popularité ou encore la richesse?

"La France forte" est le slogan de campagne du président-candidat. Là encore, cela semble tout droit inspiré de Hobbes : puisque l'homme est un être qui désire et n'existe que dans la concurrence, il faut un État fort qui rende la société vivable et "propose un cadre à une saine compétition". Au centre de cette théorie: la peur. Celle d'être attaqué par autrui dans cette compétition individuelle. N. Sarkozy n'affirmait-il pas en décembre 2011 que "la peur est revenue" ? Quand il s'agit d'agiter les peurs, il est un maître en la matière: délinquance, immigration, civilisation française face aux communautés. "La fonction du souverain (…) est le soin de la sûreté du peuple " : chez Hobbes le peuple a délégué sa souveraineté à un représentant qui dispose de toute autorité pour la sécurité de tous. De son côté N. Sarkozy affirme que "l'autorité, ce n'est pas l'autoritarisme, que ce n'est pas la crainte mais le respect". Cette toute-puissance du représentant chez Hobbes se retrouve dans la définition que nous donne le candidat quand il estime qu'on n'élit pas "un arbitre, mais un leader"... comme un clin d'œil à la charge sarkozienne contre tous les corps intermédiaires qui parasiteraient les rapports entre le souverain et la société civile! Homo homini lupus... et demain, nous irons faire un tour chez Rousseau!

 

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook

Les autres billets

<div class="fl_title">Le cinéma des candidats?</div><div class="fl_txt">L'heure du choix approche puisque dimanche c'est le grand jour ! Les programmes sont connus, les candidats ont exprimé leurs idées. Pour les indécis, Allociné révèle les goûts cinématographiques des postulants... décryptage !</div>
<div class="fl_title">La philo dans les urnes! Volet n°2</div><div class="fl_txt">Après les analogies entre Sarkozy et Hobbes hier, Jean-Jacques et François semblent se retrouver!</div>
<div class="fl_title">Hobbes vs. Rousseau! Volet n° 1</div><div class="fl_txt">« Rousseau contre Hobbes, le vrai duel de la présidentielle ». Plus qu'un article, ce dossier de Philosophie Magazine est un véritable éclairage! Il permet de prendre de la hauteur dans cette campagne présidentielle qui en manque cruellement! </div>
<div class="fl_title">Une campagne frivole?</div><div class="fl_txt">Au moment où Hollande s'essouffle, où Sarkozy tire sur les syndicats, où Eva tombe dans les escaliers... la presse britannique jette un regard très dur sur la campagne française ! </div>
<div class="fl_title">Voici venu le temps... </div><div class="fl_txt">La campagne prend un tour pour le moins singulier. Difficile de faire un billet qui ne soit pas à charge... les programmes semblent passés aux oubliettes !</div>