Une carrière au levain

mercredi 23 mars 2011 | Dorothée Duchemin et Anthony Renaud

Solidaire et artisanale, c'est le crédo de cette boulangerie parisienne. Dans la boutique, la moitié du personnel est en contrat d'insertion pour se former aux métiers de la vente, de la viennoiserie et de la boulangerie.
Une attention toute particulière est également portée aux matières premières et produits utilisés pour la préparation du pain. Ou comment concilier solidarité et développement durable.

Une fois poussée la porte d’entrée, rien ne différencie cette boulangerie d’une autre. Une agréable odeur de croissants juste sortis du four, des pâtisseries plus appétissantes les unes que les autres. Pourtant chez "Farinez’ vous", on ne se contente pas de fabriquer et de vendre du pain. Parmi les huit salariés de cette boutique située près de la gare de Lyon, à Paris, quatre sont en contrat d’insertion.

A l’origine de cette initiative, Domitille Flichy, ancienne juriste travaillant dans une collectivité, qui a voulu créer son entreprise d’insertion. La jeune femme a souhaité combiner l’aspect social avec la réalité économique. La boulangerie, qui se revendique « artisanale et solidaire », forme aux métiers de la boulangerie, viennoiserie et à la vente. Des personnes en rupture professionnelle ou en reconversion ont ainsi pu retrouver le goût du travail grâce à cette initiative. Certains ont même débuté le métier en partant de zéro.

Une démarche globalement solidaire pour la propriétaire des lieux qui souhaite aussi proposer une autre manière de consommer. Une posture clairement engagée mais pas forcément militante. Ici, la production est entièrement faite sur place, à partir d’ingrédients et de produits locaux, la plupart biologiques. Le blé, par exemple, est cultivé en Normandie à moins de 100 kilomètres de Paris.
Citazine n’a pas pu résister à la tentation et a mis le micro dans la pâte à pain.

 

Pour afficher le diaporama en plein écran, cliquez sur l'icône à droite.

 
4 Commentaires

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Citazine

LA BOULANGERIE

alors là ma chère Do je pensais que tu ferais plutôt un article sur le bon vin que nous avons bu en alsace !!!!!!!!!

 

Citazine n'a pas goûté au pain...

@Fabuleux : Citazine n'a pas goûté au pain produit par "Farinez' vous". En revanche, nous avons testé le café. Et apprécié.
Et cette odeur de pâtisseries sorties du four... Appétissant, surtout à l'heure du déjeuner.

 

C'est beau !

Une indiscretion, comme ça, entre nous Citazine, est-ce que le pain est bon ?

2000 ans après Jésus, Domitille distribue les pains et l'amour du prochain: croissez et multipliez vous, ce serait bien.

Sinon ce genre d'initiative, c'est vraiment simple à commenter: bravo et merci !

 

Un bel exemple pour montrer

Un bel exemple pour montrer que l'économie peut être solidaire, sociale, humaine et rentable !

bravo !

 

Sur Facebook