Top 2013 : les articles les plus lus de Citazine.fr

jeudi 2 janv. 2014 | La Rédaction

C’est encore la saison des tops, ne boudons pas notre plaisir. Voici donc le classement des articles de Citazine.fr qui vous ont le plus passionnés en 2013.

10 – Les sites de rencontres ou l’antre de la misère sexuelle

Les sites de rencontres, Stéphane Rose les a pratiqués durant des années. Pour lui, ils incarnent la misère sexuelle. Sa verve en bandoulière, Stéphane Rose nous embarque avec lui dans l'univers cruel et pourtant si attirant des sites de rencontres.  

9 – Tanxxx, la môme révoltée de la Bédé Indé

A Angoulême, Tanxxx présentait Faire danser les morts, la suite de Rock, Zombie. Une épopée déjantée sur fond de punk énervé, le tout mené à fond de caisse par une héroïne aussi drôle qu’impitoyable. Une BD qui lui ressemble, en fait. 

8 – La déchéance Made In Disney

Après avoir apprécié le spectacle du postérieur de Miley Cyrus aux MTV Video Music Awards, certes dynamique mais tout de même ridicule, de sombres images ont pénétré nos esprits : Britney, le crâne rasé, Lindsay, les lèvres gonflées comme des ballons, Christina bouffie d’alcool. Qu’ont-elles en commun ? Disney, l’usine à conte de fées, le rouleau compresseur du rêve bleu. Est-ce à cause de Mickey que les égéries Disney ont sombré dans un trash dont seuls les Etats-Unis ont le secret ? 

7 – La pharmaCorée de la place Monge

Il est une pharmacie, place Monge, qui occupe une place bien particulière dans le coeur des touristes sud-coréens. Ils s'y pressent dès qu'ils se trouvent à Paris. Avec ses shampooings, ses plaquettes de paracétamol et ses sirops, elle n'a rien à envier au Louvre, côté fréquentation sud-coréenne. Comment cette pharmacie de quartier est-elle devenue le passage obligé de tous ces touristes venus de Séoul ? 

6 – Le siècle des disques

Est-ce un mauvais présage ? Depuis deux ans, par une belle journée de printemps, on rappelle au souvenir des foules cette belle activité artisanale qu’est le travail de disquaire via le Disquaire day, qui s'est tenu mi-avril dans toute la France. Comme s’il fallait se sensibiliser à sa possible disparition future. Pas si sûr… Après tout, le jour des morts, rituel hivernal éternel, ou la journée de la femme, apparue il y a quelque trente ans, ont encore, on peut le croire, de belles heures devant eux. Oui, mais les disquaires, eux, n’ont pas un jour dans l’année. Ils ont un "day". A notre grand dam.

5 – Squatteurs et architectes : de l’occupation à la co-construction

A Paris, des collectifs de jeunes architectes et de créatifs montent des projets de construction participative, tournés vers l’usager et à moindre coût. Porté par la crise, le mouvement prend de l’ampleur. Les membres de Quatorze ou de Cochenko qui ont squatté avec Jeudi noir font dans la pédagogie. 

4 – Le Cheapster, indigne successeur du hipster

Depuis des mois, les journalistes de tous bords ont taillé des costards The Kooples au hipster : barbu stupide et vilain, artiste raté adepte du pola, féru de vélo parce que pas sportif. Bon, bon. Maintenant, décalottons et tentons de pisser plus loin. En essayant, par exemple, de deviner qui sera l’indigne successeur du hipster et fera ainsi chuter d’un bon tiers les actions de Brooks, de Nikon et de Taschen… Son "héritier" s’inscrit déjà en faux contre l’enRayBanné à bretelles. Lui, aime le foot, la politique, le mcdo, le porno et les chaines en or. Pour lui le cheap est le summum du cool. Lui, c’est le cheapster. Tentative de décryptage.

3 – MSN Messenger, Caramail, Game boy : bienvenue au cimetière de la high tech

L'an dernier est décédé le service Windows Live Messenger, né MSN Messenger. Dans le grand cimetière des Internets et des innovations high tech, il ira rejoindre ces Game boy et autres Napster qui ont pourtant, à leur grande époque, changé notre quotidien et occupé un grand nombre d'heures dans nos journées. On vous propose un bond dans un passé pas si lointain avec une liste (non exhaustive) de feu nos innovations high tech préférées.

2 – La poupée gonflable a fait son trou

Véritable sex toy grandeur nature, la poupée gonflable est aussi dame de compagnie. En plastique ou en polystyrène, elle a souvent mauvaise réputation mais sait s'adapter à la demande, et à l'évolution des technologies. Pour ne pas devenir gonflante. 

1 – Pourquoi les amateurs de rock indé sont-ils snobs ?

Chaque tribu a ses qualités et ses défauts, autant l’amateur de jazz est vieux et porte des gilets, autant l’amateur de rock indé est snob. Avez-vous déjà été snobé par un reggae man ou un amateur de techno ? Non (manquerait plus que ça). Par contre nombre d’entre vous ont dû se sentir pris gentiment pour un béotien par un indie. Mais pourquoi donc ? 

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook