"Sword Art Online - Ordinal Scale", réalité en danger

mercredi 17 mai 2017 | Marco Pierrard

Intéressant

En l'an 2026, Kirito et ses amis ayant survécu au jeu Sword Art Online découvrent "Ordinal Scale", un nouveau jeu de réalité augmentée qui fait ressurgir des fantômes du passé. Visuellement convaincant, SAO - Ordinal Scale devrait réjouir les fans de la saga et même intéresser les néophytes pour sa vision d'un futur qui semble déjà étrangement familier.

En 2026, deux ans après avoir été libérés de Sword Art Online, un jeu de réalité virtuelle dans lequel de nombreux utilisateurs ne pouvaient pas se déconnecter sans y trouver la mort, Kirito et ses amis survivants profitent enfin d'une vie normale. Depuis peu, la réalité augmentée est devenue accessible à tous grâce à l'Augma, un appareil qui se fixe sur une oreille et envoie directement dans l'œil des images venant modifier le quotidien. Surfant sur la vague de l'engouement pour cette technologie révolutionnaire, le nouveau jeu Ordinal Scale conquiert une base de jeunes fans de plus en plus grande, au point que la réalité virtuelle se trouve délaissée.

De nature peu athlétique, Kirito, grand vainqueur de SAO surnommé l'épéiste noir, n'est pas très motivé par la réalité augmentée mais il finit par participer au jeu, encouragé par sa petite amie Asuna. Mais, très vite, des anciens adversaires présents dans SAO font mystérieusement leur apparition. Kirito et ses amis se retrouvent à nouveau menacés, cette fois-ci dans un monde où se mêlent réel et virtuel.

SAO The Movie - Ordinal Scale © 2016 RK/KC AMW/SM

SAO, FULL DIVE, VRMMORPG… WTF ?

Avec ses acronymes en anglais, l'univers de la saga Sword Art Online (SAO pour les intimes) peut paraître obscur — pour ne pas dire incompréhensible — pour ceux qui n'en ont jamais entendu parler, ce qui était le cas de l'auteur de ces lignes avant d'assister à l'avant-première du film. Voici quelques éléments pour s'y retrouver dans cet univers où le virtuel est roi. Adapté d'un roman illustré de M. Reki Kawahara publié à partir de 2009 au Japon, la saga SAO a vite conquis le monde. En 2012, une adaptation en série TV achève de l'imposer comme un succès indéniable : le phénomène talonne même en nombre de DVD vendus One Piece ou Naruto. Si le roman, les mangas associés et la série animée se basent sur le jeu SAO qui est un VRMMORPG — jeu de rôle massivement multi-joueurs en réalité virtuelle —, pour sa première incursion sur le grand écran, SAO - Ordinal Scale s'éloigne de l'univers de la technologie "Full dive" qui permet de guider son avatar dans un monde totalement virtuel pour évoquer la réalité augmentée. Fortement influencé par la culture du jeu vidéo, le film reprend les thèmes principaux de la saga : l'amitié, le passage à l'âge adulte, les nouvelles technologies, les univers virtuels et notre utilisation des réseaux sociaux.

Malgré cet univers très particulier, la première réussite du long métrage est, dès les premières minutes, de donner les clés pour comprendre la saga en résumant les grandes lignes de l'intrigue. On y apprend que Kirito, sa petite amie Asuna et les autres membres de leur groupe se sont rencontrés dans SAO, un jeu de réalité virtuelle qui condamnait ses joueurs à la mort dont ils ont réussi à échapper. Dans cette nouvelle aventure, Kiriko et ses proches vont être confrontés à des adversaires de SAO qui surgissent étrangement dans le nouveau jeu Ordinal Scale. Le scénario arrive à trouver un bon équilibre qui devrait satisfaire les fans de la saga, tout en permettant à ceux qui la découvre de rentrer directement dans l'univers. L'aspect visuel est un autre atout de cette production réalisée par Tomohiko Ito, assistant réalisateur sur La traversée du temps (2006) de Mamoru Hosoda. Réalisateur des saisons 1 et 2 de la série TV de SAO, il connaît bien la saga et propose une mise en scène — notamment lors des combats — très efficace.

SAO The Movie - Ordinal Scale © 2016 RK/KC AMW/SM

Le futur est déjà là

Au-delà des combats contre des "boss" qui ne devraient pas dépayser les adeptes de jeux vidéos, Sword Art Online - Ordinal Scale aborde sur le fond le développement des nouvelles technologies actuelles liées à celui d'Internet et propose un univers certes imaginaire mais pas si éloigné de notre quotidien. Signe de l'actualité de la saga, le parallèle entre le sujet de la réalité virtuelle et l'histoire de sa production. Alors que le réalisateur avait du mal à expliquer à ses équipes ce qu'est le jeu Ordinal Scale et comment il devait être représenté à l'écran, l'énorme succès de Pokémon Go a rendu tangible le jeu imaginaire décrit dans le film. En popularisant la réalité virtuelle, le jeu de Niantic a aidé au développement du film en servant de référence pour rendre crédible son lointain cousin. Des célèbres créatures à capturer au coin de la rue aux monstres virtuels que doivent affronter les personnages de SAO il n'y a qu'un pas.

La réflexion de Kirito sur la réalité augmentée qu'il n'apprécie guère est également intéressante. Comme il l'explique à ses camarades : l'immersion c'est le réel dans le virtuel alors que la réalité augmentée du jeu Ordinal Scale c'est rendre le réel virtuel. N'est-ce pas là un avertissement sur la tournure que pourrait prendre son développement, au point d'en oublier le réel ? Sword Art Online - Ordinal Scale est également intéressant pour sa description d'univers virtuels parallèles qui sont sur le point d'envahir nos vies. Lorsqu'ils ne jouent pas à Ordinal Scale, Kirito et ses amis se retrouvent dans ALfheim Online, un espace totalement virtuel où se rencontrent leurs avatars respectifs dans une ambiance fantasy (costumes et oreilles d'animaux font partie du voyage). Cette agora virtuelle fait penser au projet de Facebook qui pense déjà comme telle l'évolution de sa plateforme, transposée dans un monde virtuel. Excitant ? Terrifiant ? Probablement les deux à la fois et ce ne sont pas les héros de SAO, évadés d'un jeu vidéo meurtrier et désormais confrontés à un virtuel venant envahir la réalité, qui diront le contraire. Sur une note plus poétique et moins anxiogène, on retient notamment du film le projet des deux amoureux Kirito et Asuna qui souhaitent aller loin des lumières de la ville pour admirer les étoiles filantes. Un rendez-vous à la belle étoile qui nous rappelle que nous sommes déjà, dans nos vies de tous les jours, déconnectés d'une certaine réalité, celle de la nature. En attendant d'être peut-être un jour totalement "virtualisés" ?

Entre deux combats à l'épée contre des créatures virtuelles pour le moins agressives, Sword Art Online - Ordinal Scale esquisse les contours d'un monde qui semble étrangement déjà familier. Difficile de dire si dans une dizaine d'années nous combattrons en réalité augmentée dans les rues mais le virtuel aura sans aucun doute gagné du terrain. Autant affronter ce changement avec un bon épéiste à ses côtés, on ne sait jamais...

> Sword Art Online : The Movie - Ordinal Scale (Gekijo-ban Sword Art Online: Ordinal Scale), réalisé par Tomohiko Ito, Japon, 2017 (1h59)

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook

Articles du mois