Le quiz de la BD au ciné

vendredi 15 juill. 2011 | Vincent Le Doeuff et Dorothée Duchemin

Nous avons d’abord failli vous concocter un quiz sur le 14 juillet. Puis nous avons pensé à un quiz sur l’amitié franco-norvégienne et au quiz de l’instant norvégien. Et c’est finalement la bande dessinée au cinéma qui s’est imposée à nous. La sortie de la bande annonce de Tintin, le très attendu film de Steven Spielberg qui sortira en septembre, nous a inspiré. C’est moins belliqueux que France – Norvège, mais beaucoup plus réjouissant pour un week-end. Voici donc le quiz de la BD au cinéma.

Question 1 :

Film réalisé par Shari Springer Man en 2003, je gagne le grand prix du Jury au festival de Sundance. Je suis un docu fiction qui retrace la vie d'Harvey Pekar, scénariste de comics et auteur mythique de la bédé underground américaine. Pekar fut un des premiers à réaliser des strips sur sa propre vie. Ornée de cette citation célèbre "Ordinary Life is pretty complicated stuff", mon film se base sur l'idée que les évènements du quotidien comme un grille pain qui tombe en panne, peuvent être aussi passionnants qu'une histoire à multiples énigmes et rebondissements. Je suis ?

Question 2 :

Film de Sam Gabarski sorti en 2010, je suis une adaptation du célèbre et génial manga de Jiro Taniguchi. Je relate l'histoire d'un homme d'âge mûr de passage dans la ville de son enfance. Alors qu'il se recueille sur la tombe de sa mère, il se voit transporté à l'âge de ses 14 ans, juste avant que son père quitte le foyer familial. Le héros redémarre alors sa vie d'ado avec ses yeux de quinquagénaire et un corps de jouvenceau. Donc au lieu de ne rien branler comme il l'avait fait à l’époque, il se met aussitôt à faire du sport, draguer les minettes et essayer de comprendre son père. Je suis ?

Question 3 :

Nommé pour l'oscar du meilleur film d'animation en 2007, je suis l'adaptation d'un best seller de l'Association. Mon récit, totalement autobiographique raconte le parcours d'une jeune fille, qui doit s'exiler suite à un bouleversement politique dans son pays. Histoire d’un pays qui bascule, évènements vécus et crise identitaire, mon histoire prend aussi le parti du noir et blanc. Je suis ?

Question 4 :

Publié en 1998, j’ai été adapté en 2007. Film pseudo historique de Zack Snyder sur la bataille de Thermopyles, je suis surtout un prétexte pour que des acteurs culturistes puissent enfin cachetonner ailleurs que dans Xéna la Guerrière. Film sanglant et esthétique, je mélange des idées bizarres de christianisme, eugénisme et patriotisme suicidaire pour faire passer l'idée que les Spartiates fut les initiateurs de la Démocratie et non ces pédérastes d'Athéniens. En pleine guerre larvée avec l'Iran, je suis un film pour le moins malsain. Je suis ?

Question 5 :

Film de Jan Kounen avec Vincent Cassel, je suis une adaptation d'un des personnages les plus célèbres de la bande dessinée française des 70's. Mon adaptation cinématographique prend pas mal de distances avec le récit de départ et préfère plutôt partir dans un trip psychotrope hallucinogène. Considéré par beaucoup comme un beau nanard, je suis un peu une publicité pour dire non à la drogue. Je suis ?

Question 6 :

Je suis une série manga adaptée au cinéma dans les années 90. Mon héros est un tueur hors pair qui agit pour le compte de la mafia japonaise. Mais derrière la carapace, se cache un petit cœur qui souffre. Il pleure comme une fillette à chaque fois qu’il abat l’une de ses proies. Une fille jolie est témoin d’un des meurtres et voit son visage. Il doit l’occire ! Mais non, il en tombe amoureux. Ses patrons sont mécontents. Et on tient, un bon sujet de film ! A mon avis, Marc Dacascos pour incarner le tueur au cœur tendre fut une erreur de casting. Je suis ?

Question 7 :

Roman graphique, je raconte l’histoire du tueur d’un gang, l’ange de la mort. Sa vie bascule alors que son fils est témoin d’une fusillade où il opère en professionnel. Au passage, son autre fils et sa femme y passent, butés par le fils du gang. Un regrettable quiproquo ! Arroseur arrosé, le tueur s’engage sur les chemins de la vengeance… J’ai été adapté par Sam Mendes. Je suis ?

Question 8 :

Repaire des dépravés et des parias, antres des ripoux et des criminels, terre d’accueil du péché, je suis une ville qui sent les bas-fonds, où le soleil ne se lève jamais, noyée sous la pluie. Tout de même, ici, les filles sont carrément canons ! Je dresse une galerie de personnages attachants, dégoûtants, violents ou innocents. Série de comics, le premier épisode cinématographique a été adapté par deux célèbres compères. Je suis ?

Question 9 :

J’ai été publié pour la première fois en 1931 dans le Detroit Mirror. Je suis un comics trip qui met en scène un flic diablement intelligent, charmant, élégant. Mais intraitable et qui n’hésite pas à porter le coup fatal. J’étais un symbole de la culture pop américaine. On m’a même collé sur un timbre pour rendre hommage à la culture comics. L’incorruptible a été mise en scène dans un film de Warren Beatty. Je suis ?

Question 10 :

Tom McKenna, une vie paisible, dans un bled paisible. Il tient une cafétéria paisible où se sustentent des clients paisibles. Un jour, il est braqué. C’est un Tom McKenna hyper entrainé qui contre-attaque. Héros malgré lui, il surprend son monde. Le paisible tenancier est-il réellement ce qu’il dit être ? Sa photo, diffusée partout dans la presse, rappelle une vieille connaissance à des hommes plus qu’effrayants. Et pas du tout paisibles. Je suis adapté en 2004. Et de très belle manière ! Je suis ?

 

 

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook