"L'Odyssée de Pi", une fable fantastique

jeudi 13 déc. 2012 | Etienne Baiffer

Avec ce film fantastique, dans tous les sens du terme, aux allures de fable, Ang Lee signe l'une des oeuvres les plus fortes de cette fin d'année. Entre une 3D qui sert réellement le film et un émerveillement constant, "L'Odyssée de Pi" offre un spectacle merveilleux. 

L'Odyssée de Pi | Twentieth Century Fox France

L'adaptation cinématographique du best-seller de Yann Martel - L'Histoire de Pi, paru en 2001 -, a longtemps été une Arlésienne. Plusieurs réalisateurs ont été annoncés sur ce projet, de Jean-Pierre Jeunet (Le fabuleux destin d'Amélie Poulain, Alien 4...) à M. Night Shyamalan (Le sixième sens, Le Village...), mais ce roman fantastique traînait cette réputation d'être inadaptable. Ne serait-ce parce qu'une grande partie du récit est centrée sur les pérégrinations dudit Pi qui, après le naufrage du paquebot le menant, avec sa famille, d'Inde vers le Canada, se retrouve coincé sur un canot avec un tigre - le félin jouant un rôle prépondérant dans l'histoire. Et effectivement, selon Ang Lee (Tigre et dragon, Le secret de Brokeback Mountain...), qui a finalement mis la main sur le projet, "la plus grande difficulté du film a été le tigre".

Une prouesse technique

Pas moins de 15 personnes ont été nécessaires pour créer, par ordinateur, un animal rugissant de réalisme, seule une trentaine de plans mettent en scène un véritable tigre... Très réussi sur le plan technique - il s'agit sans doute de la plus belle 3D depuis Avatar - L'Odyssée de Pi est aussi une source d'émerveillement constant.

L'Odyssée de Pi | Twentieth Century Fox

Si ce récit initiatique à la forte charge symbolique n'est pas exempt d'une certaine naïveté - c'est le propre de toute fable -, les thèmes soulevés (le deuil, la foi, l'espérance et l'abattement, la solitude...) ne sont pas des plus légers. Mieux vaut laisser son cynisme de côté et ouvrir grands les yeux pour profiter du spectacle époustouflant qui nous est offert. Racontée en flashback, cette odyssée alterne drame et onirisme, tension et poésie, et s'achève sur une note bouleversante. Et vous, aurez-vous envie de croire à cette histoire ?


 

> L'Odyssée de Pi, de Ang Lee, Etats-Unis, 2012 (2h05) 

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook

Articles du mois