En partenariat avec :

Mirel Wagner, le live

mercredi 4 janv. 2012 | Vincent Le Doeuff

Pas totalement remis de son album crépusculaire dans lequel la jeune Finlandaise chuchote des chansons d’amour décharnées, nous avions rendez-vous avec Mirel Wagner, avant les fêtes, à l’Institut finlandais pour son showcase.

Tout le monde est un peu intimidé, la salle de concert nous paraît bien trop grande pour recevoir l’intimité de ses mélodies. On cherche nos marques, Mirel se plie gentiment à nos désirs avec un regard désarmant et une voix d’une douceur un peu triste : « Please tell me when you want me to start singin’ ».
Le parquet craque, le chant est un souffle, les accords montent sous la voûte moderne. En face, les thermes de Cluny semblent indifférents à ce spectacle fragile.

  

 

Nous quittons Mirel avec un petit pincement au cœur. Quelque chose en elle vous désarme et vous apaise en même temps. Rendez-vous au printemps pour le festival Les Femmes s'en mêlent, histoire de vérifier que la magie opère encore...

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook