La Marque des anges - Miserere : Depardieu-JoeyStarr, duo de choc

jeudi 27 juin 2013 | Etienne Baiffer

Adapté d'un roman de Grangé, "La Marque des anges - Miserere", thriller aux accents américains présente plusieurs atouts. Le duo formé par deux fortes têtes du cinéma français Depardieu JoeyStarr n'y est pas pour rien.

A Paris, Lionel Kasdan, un commissaire à la retraite, enquête sur le meurtre d'un chef de chœur retrouvé dans une église, les tympans percés. Frank Salek, un agent d'Interpol est quant à lui sur la piste d'une organisation qui kidnappe des enfants. Les deux enquêteurs vont rapidement être amenés à se rencontrer.

Cette adaptation du Miserere de Jean-Christophe Grangé reproduit plusieurs motifs esthétiques et codes du thriller à l'américaine - un travers dans lequel tombent bien des polars français. A sa décharge, le réalisateur, Sylvain White, a signé le slasher "Souviens-toi l'été dernier 3", ainsi que des épisodes d'"Hawaï 5-0" et des "Experts : Miami", et a donc baigné dans ces tics formels. Cependant, grâce à des décors urbains choisis avec soin, qui nous invitent à voir Paris autrement, "La Marque des anges" réussit à signaler son identité française. 

Anciens nazis, cols blancs aux sombres desseins et bourreaux qui donnent de la voix s'entrecroisent dans une intrigue archi-balisée qui ne perd pas le spectateur : le scénario fait dans l'efficacité. Pas forcément dans le vraisemblable, mais c'est là le propre de toute série B.

Le deux héros - un commissaire veuf à la retraite mais incapable de raccrocher et un jeune flic au sang chaud traumatisé par son passé - sont plutôt archétypaux, mais le duo Depardieu-JoeyStarr fonctionne plutôt bien. L'un amenant sa carcasse bourrue, l'autre sa force brute qui fait des étincelles dans les scènes d'action. 

Clairement, "La Marque des anges - Miserere" est à ranger du côté des thriller français efficaces et bien fichus, en compagnie notamment des Rivières pourpres.

> "La Marque des anges - Misere" de Sylvain White, France (1h46)

Crédits : 

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook

Articles du mois