Le Baiser de la lune, après la polémique

jeudi 19 avr. 2012 | Christelle Bodin

Deux ans après la polémique, le film d’animation "Le Baiser de la lune" abordant l’homosexualité et destiné aux enfants est enfin diffusé dans les écoles primaires.

Félix et Léon s’aiment. Mais cet amour entre les deux poissons n’est pas du goût de tout le monde et notamment de la chatte Agathe, la grand-mère de Félix qui rêve de le voir marié à une autre paire de branchies, disons plus féminines.
Cette histoire c’est celle du Baiser de la Lune conte poétique sur l’homosexualité et destiné aux enfants de CM1-CM2. Depuis quelques semaines le court-métrage part enfin à la rencontre de son public avec les premières projections en classe. L’aboutissement de deux ans de travail chahuté par une vive polémique.

La polémique

Retour en 2010. Le film fait scandale avant même sa diffusion. Comment parler d’homosexualité aux enfants ? Est-ce le rôle de l’école ? À partir de quel âge les enfants peuvent-ils comprendre ? Autant de questions qui ont agité la sphère politique dès l’annonce du projet. Censé lutter contre les discriminations, le film n'aurait pas sa place à l'école primaire selon Christine Boutin et plusieurs associations de parents d’élèves. Le ministre de l’éducation de l’époque, Luc Châtel s’oppose lui-même à sa diffusion en école primaire.

Le baiser de la lune de Sébastien Watel

« Je savais qu’il y avait du travail à faire en matière de lutte contre l’homophobie au niveau de l’école, explique le réalisateur, Sébastien Watel. Il y a beaucoup de réticences à parler de sexualité à l’école ou même de relations amoureuses, chose qui est défendue pour certains comme relevant de la sphère privée. En discuter est pourtant très important pour que les enfants apprennent à vivre ensemble. »

Face à cette levée de boucliers, le réalisateur persiste, encore plus convaincu que lutter contre les préjugés commence dès la cour de récré. « À 10 ans, les enfants sont curieux de comprendre le monde, et sont à même de débattre et de confronter leur point de vue avec celui des autres. Ils ne sont pas encore complètement plongés dans les relations amoureuses comme c’est le cas à l’adolescence où les jeunes sont confrontés à la norme. »

Le baiser de la lune de Sébastien Watel

Et qu’en pensent les enfants ?

Après 2 ans de controverse. Le film est enfin distribué, relayé par la Ligue de l'enseignement, la Fédération Léo Lagrange et les associations LGBT. Désormais tout enseignant qui le souhaite peut choisir le Baiser de la lune comme objet d’étude en classe. Depuis début avril, une dizaine de classes a visionné le court-métrage. « Les enfants identifient bien qu’il s’agit d’une histoire d’amour, souligne le réalisateur. Parfois ils sont surpris que cette histoire d’amour ait lieu entre deux garçons mais rapidement ils s’intéressent davantage à la grand-mère Agathe. Les enfants ne se trompent pas sur la problématique du film qui est située sur la chatte et son regard qui change. Elle s’ouvre aux autres. »

Un film militant pour la diversité qui en appelle d’autres. Le réalisateur rennais travaille déjà à un autre projet, toujours à vocation pédagogique auprès des plus jeunes. L'histoire de deux enfants, Nina et Matéo qui vont apprendre à faire le deuil de leur grand-mère.

> Le Baiser de la lune en DVD, l’espace du mouton à plumes-JPL Films-TV Rennes 35

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook

Articles du mois