Journal de France selon Depardon

jeudi 14 juin 2012 | Etienne Baiffer

Journal de France, un documentaire à double entrée. Celle qui mène à Raymond Depardon, le photographe qui bat la campagne de France. Celle qui mène aux archives déterrées par sa femme, Claudine Nougaret.

Journal de France est un titre un brin trompeur. Car, si l'on suit bien Raymond Depardon sur les routes de l'Hexagone, mû par l'envie d'immortaliser les sous-préfectures1, ce "journal" est aussi l'occasion pour sa femme, l'ingénieur du son et productrice Claudine Nougaret, de faire le tri dans les archives de son mari. Et c'est un concentré du monde depuis la seconde moitié du XXe siècle qui défile alors sous nos yeux, comme un vaste album animé. Dans les pas des mercenaires européens au Biafra, au milieu des habitants de Prague un an après leur Printemps, face à Nelson Mandela respectant une minute de silence... Sa caméra s'est glissée dans l'Histoire en train de s'écrire.

Journal de France | Photo DR

Ces images d'archives, pour beaucoup inédites, sont autant des instantanés précieux d'époques révolues qu'un formidable moyen d'observer l'évolution du travail de Depardon et de ses obsessions (ah, le désert !). Etonnamment, le film n'évoque que très brièvement les "Profils paysans" qui sont pourtant l'un des jalons de son œuvre de documentariste. Les spectateurs qui ne sont pas familiers du travail du photographe et réalisateur made in Beaujolais - par ailleurs auteur de la très commentée photo présidentielle de François Hollande - devraient avoir envie de le découvrir de plus près.

> Film documentaire français de Raymond Depardon et Claudine Nougaret, Wild Bunch distribution, 2011 (1 h 40).

  1. 1. Les photos ont été publiées dans le livre La France de Raymond Depardon, aux éditions du Seuil
0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook

Articles du mois