Gong for the dead (ou comment on va tous mourir…)

lundi 24 juin 2013 | Rémi Métriau

"La mort n’a qu’un instant, la vie en a mille", le Cardinal de Richelieu. Si comme l’ecclésiastique, vous voulez trouver votre citation en bonne place sur evene.fr et ainsi passer à la postérité, il serait temps de ne plus en perdre. Car une chose est sûre, on va tous mourir, et se contenter d’une épitaphe à la La Palice ( "s’il était pas mort il serait encore en vie" ) est une bien piètre ambition… Alors comme tout le monde, vous faites gaffe, histoire de faire durer un peu le suspens. Ca mange bio, ça fait du sport, ça tartine ses biscottes avec du pro activ, ça met son portable en mode avion quand ça dort,  ça arrête de fumer, ça arrête de boire, ça s’arrête au feu rouge… En vrai, de l’esbroufe de canidé. Demain, après demain, dans dix ans, vous mourrez, et vous n’y pourrez rien. Alors comme on est sympa, on vous dit de quoi et on vous file même un plan B pour, peut être, retarder l’échéance…

Changement climatique

Réchauffement climatique, tempêtes, tornades, fonte de la banquise, élévation du niveau des mers... Les habitants des Hauts de Seine l’ont bien compris, la menace est imminente, d’ou la nécessite de s’équiper d’un 4x4 en milieu urbain. On a dit qu’il ferait plus chaud, on dit aussi qu’avec la réduction du débit du Gulf Stream, il ferait finalement plus froid, notamment en Europe. Bref, ça va merder mais on ne sait pas encore bien et de quelle manière. Alors devant l’ampleur de la menace, les "grands" pays se rencontrent et continuent de ne pas s’accorder à Kyoto et ailleurs. Et pendant ce temps là, l’Afrique…

Déjà victimes : la crédibilité du dégraisseur de mammouth, l’industrie de la doudoune, les scrotums de kangourous

Probabilité : 99,9%

Plan B : décroitre

Astéroïde

L’espace est bizarrement foutu. Des cailloux géants, du genre à pas ricocher sur les lacs, se baladent pleine bourre à la recherche d’une collision pour collation. Il y a 65 millions d’années, les dinosaures en font les frais quand un astéroïde vient se planter sur la presqu’île du Yucatan. Kaboum. Adieu les gentils dinos, adieu 47% des espèces, adieu 18% des vertébrés terrestres. Mais ça c’était avant. Avant Bruce Willis (cf Armageddon). Aujourd’hui différents programmes sont censés trouver des méthodes pour dévier la caillasse narquoise. Ainsi, entre 6000 et 8000 comètes ou astéroïdes nous chatouilleraient les tempes régulièrement. La première intifada spatiale ne semble cependant pas pour demain.

Déjà Victimes : la carrière de Liv Tyler

Probabilité : 3,2%

Plan B : coloniser mars et/ou cloner une demi douzaine de Bruce Willis.

Extraterrestre ou robots hostiles

Et si, dans le futur, les robots intelligents construits par l’homme, pour l’homme, décidaient soudainement que la tendance devait s’inverser. Et si les robots étaient assistés par des extraterrestres. Et si tout ce beau monde chopait quelques armes du futur pour refroidir quelques humains du futur. Et ouais… prends ça le complot judéo-maçonnique !

Déjà victimes : Cet homme, victime d'un robot mixeur. 

Probabilité : 5 %

Plan B : Coloniser une autre planète, devenir un extraterrestre et s’allier avec des robots hostiles

Attaque de zombie

Les morts vivants vont  attaquer, un jour, peut être, sûrement, peut être pas. Et comme dans les films, ils seront a moitié décomposés et porteront fringues déchirées, et comme dans les films, ils déambuleront à la recherche d’un humain pour lui bouffer le gras et lui pomper le sang. Durer et Bruegel les ont peints, Romero les a filmés, Max Brooks en a fait un livre : le guide de survie en territoire zombie. On y apprend notamment qu’en cas d’infection il faut amputer (ou mieux se suicider), que la machette ou la kalachnikov sont des armes de premier choix et que le dirigeable et le vtt, véhicules peu bruyants, sont assez adéquats pour ne pas attirer l’attention des morts vivants…

Déjà victimes : Sdf de miami. Aux dernières nouvelles, il va mieux, la preuve.

Probabilité : 0,0003%

Plan B : plutôt miser sur une attaque extra-terrestre

La vache molle

Le bovin n’annonce rien. L’œil est moins vif bien sûr, mais un œil bovin, franchement. Alors la viande chemine : abattoir, boucherie, assiette. Un peu de poivre, de la moutarde pour les frites, coup de fourchette. Au début on ne savait pas, on n’aurait pu se douter mais les scénarios catastrophistes sont véhiculés par les emmerdeurs. Seulement ce délicieux steack on ne l’a jamais rejeté par les voies naturelles, il est resté là, dans le bide, tout mou, a tel point qu’il a mollassonné quelques organes. D’abord le pancréas, puis le foie, puis le reste. Végétatif le carnivor et le végétarien jubile, mais vu que lui a mangé les mêmes herbes contaminés que le bovin à l’œil hagard, son sort est scellé, aussi.

Déjà victimes : sa cousine la vache folle a fait quelques légumes, un coup d’essai. Le complot bovin vaincra…

Probabilité : 1% (1,5% si on ajoute la volaille)

Plan B : cultiver des baies de goji dans sa baignoire

Pandémie

H5N1, H1N1… Pour être tout à fait franc, ces virus au nom de digicode, a défaut de nous tuer, ont permis la vente exponentielle de Xanax, la perspective d’une nouvelle grippe espagnole a filé des suées et révéler quelques vocations d’hypocondriaques. Après le porc, la volaille on attend avec une impatience non dissimulée la prochaine grippe, quelle soit féline ou formicidé…

Déjà victimes : Egon Schiele et Apollinaire entre autres ont été emportés par la grippe espagnole en leur temps. Putain Egon.

Probabilité : 75%

Plan B : La très isolée île de Diamond Cay qui cherche acquéreur pour le prix d’un trois pièces rue Rambuteau.

L’accident nucléaire

Pour ceux qui en douteraient, "l’énergie propre" peut s’avérer franchement dégueulasse : en tant de guerre, de tsunami, de tremblement de terre, de fusion inopinée du cœur du, réacteur nucléaire, d’attaque terroriste en parachute...

Mais sinon ça va, c’est propre. Jusqu’à présent l’arme nucléaire n’a servi qu’à dissuader. L’Inde et le Pakistan l’ont et c’est pas l’amour fou. Puis bon, ceux qui ont éclaté le World Trade center avec des avions, pour peu qu’ils épousent des ambitions un peu plus exotiques... Donc l’énergie propre est surtout une énergie propre de grands utopistes, de grands pacifistes et de grands optimistes. Une idée de hippies en somme…

Déjà victimes : Les habitants de Tchernobyl, Fukushima, Nagasaki, Hiroshima, les poissons de la Hague, les champignons de l’Europe de l’est, les thyroïdes de France et de Navarre qui ont le mauvais goût de zoner à proximité d’une centrale…

Probabilité : 51%

Plan B : Se résoudre à perdre 2% du PIB

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook