Embarquez dans les oreilles des usagers du métro

lundi 9 juin 2014 | Dorothée Duchemin

Que ce soit avec un casque ou des écouteurs, la plupart des usagers du métro parisien écoutent de la musique le temps du trajet. Deux blogueuses se sont intéressées à ce phénomène urbain avec le tumblR « Prochain titre dans une minute ».

« Prochain titre dans une minute » est un séduisant tumblR lancé en avril dernier. Laetitia Peyre et Anaïs Bon vont à la rencontre des voyageurs du métro parisien. Mais seulement ceux qui ont des écouteurs enfoncés dans les oreilles ou la tête enserrée dans un casque. 

Elles les abordent simplement, avec un panneau. Celui d’Anaïs dit ceci : « Dites, vous écoutez quoi ? Et si vous enleviez vos écouteurs pour parler musique avec moi, blogueuse un peu curieuse. » C’est ainsi que se créé le premier contact. Voyageur et blogueur se lance alors dans une conversation mélomane, le premier confiant à la seconde ce qu’il écoute et pourquoi il aime ce morceau. Et puis la conversation peut rapidement s’élargir à ce que représente la musique dans sa vie. « L'idée est assez simple : pousser la barrière des écouteurs, créer l'imprévu et entamer la conversation. On parle de musique et de métro, et de comment chacun vit avec l'un et l'autre. Ce n'est pas un blog musical à proprement parler, plutôt une découverte du vécu intime de chacun », confie Anaïs.

Des portraits intimistes, quasi musicaux

N’importe qui peut être accosté, n’importe qui parmi les voyageurs les plus avenants qu’elles aperçoivent sur le quai ou dans le train. Après la rencontre, elles écrivent un texte intimiste, à la première personne. Elles recréent l’ambiance de la conversation, y livrent leurs impressions et les confidences de leur interlocuteur. Des dessins ou des photos accompagnent chaque texte. « D'un point de vue graphique, on a voulu conserver une forme de cohérence. Laetitia fait trois photos : l'oreille du voyageur, la station de métro et son support d'écoute. Moi je dessine le voyageur (souvent avant de l'aborder, mais pas toujours), la station, quelque chose en rapport avec la musique dont il m'a parlé, généralement une pochette d'album. » 

Chacun de ces petits portraits intimistes nous ramène à notre propre expérience musicale du métro parisien. La musique est, pour la plupart des usagers, un précieux compagnon de route qui a sans doute fait évoluer notre rapport aux transports en commun. Musique et métro vont désormais de pair. « La musique comme le métro est une expérience à la fois intime et collective. On est avec les autres, mais tout seul. Il y a une dimension rythmique aussi... Et l'effet bande-son, qui vaut pour tous les moyens de transport : quand on écoute les Doors sur l'autoroute on a l'impression d'être dans un road-movie ! »

Oui, on peut être heureux dans le métro (avec de la musique)

« Prochain titre dans une minute » a beau mettre en scène le métro parisien, c’est un projet éminemment chaleureux. Un tumblR qui n’est pas sans rappeler Premiers métros, dont nous vous avions déjà parlé. Cette fois, il ne s’agit pas de s’intéresser aux voyageurs de l’aube. Mais les deux tumblR placent l’humain au cœur des souterrains parisiens. Ils dépeignent un monde beaucoup moins triste et sombre qu’on veut bien le dire. C’est ce que voulaient transmettre nos deux blogueuses. « Il y a derrière notre projet l'envie de montrer que non, le métro n'est pas la bouche de l'enfer, et que les Parisiens peuvent même être très souriants. Si, si. Déjà, en entamant le dialogue, nous créons la surprise et sortons les gens de leur train-train. Ça suffit souvent à les mettre de très bonne humeur ! La morosité n'a rien d'une fatalité ».

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook