Dans la maison, les idées prennent vie du côté de chez vous

jeudi 11 oct. 2012 | Etienne Baiffer

Le Ozon cuvée 2012 est un bon cru. Un film inspiré sur la force du romanesque, aux accents hitchcockiens.

Dans la maison l Mars Distribution

Parmi les rédactions composées par ses élèves de seconde, une seule copie attire l'attention de M. Germain, professeur de français. La prose de Claude fascine l'enseignant, qui entrevoit les germes d'un talent. Mais, en décrivant comment il s'immisce dans la maison et dans la vie de famille de l'un de ses camarades, les écrits du lycéen sèment le trouble.

Dix ans après Swimming Pool, film sur la création littéraire, François Ozon revient fouiller les thèmes de la puissance de la fiction et du pouvoir de la création, à travers cette histoire de lycéen voyeur qui infiltre une famille "normale" pour mieux la disséquer, quitte à la disloquer. Comme à son habitude, le réalisateur des Amants criminels et de Huit femmes, instille une douce perversité dans son récit, en faisant de cet adolescent aux visage d'ange et aux intentions peu bienveillantes, un personnage troublant, aussi séduisant qu'inquiétant. Il est aussi question de la relation maître-élève, avec, par moments, des rôles qui semblent s'inverser tant le professeur frustré paraît ressentir, par procuration, le souffle du romanesque s'échappant de la plume du jeune prodige.

Dans la maison l Mars Distribution

Si Fabrice Luchini est parfait dans le costume de prof de français - à peine un rôle de composition - le jeune Ernst Umhauer ne se laisse pas vampiriser sa place par son aîné. Film de fantasmes (dans tous les sens du terme), Dans la maison baigne dans une atmosphère aux accents hitchcocckiens. La Coquille d'or - la plus haute distinction - qu'il a reçue au dernier festival de Saint-Sebastian, est on ne peut plus méritée, elle récompense le réalisateur le plus prolifique et intéressant de sa génération. 

Dans la maison de François Ozon, France, 2012 (1h45)

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook

Articles du mois