Pratique: bien préparer son Tour de France

vendredi 29 juin 2012 | Marie Desgré

Bienvenue sur la grande boucle : c’est parti pour trois semaines de vélo, d’interviews par Gérard Holtz et de paris sur la date à laquelle tomberont les premiers soupçons de dopage. Vous n’êtes pas du tout prêt ? On vous donne quelques conseils pour profiter au mieux de ces trois semaines de cyclisme auxquelles de toute façon, vous n’échapperez pas.

C'est parti pour trois semaines. l Flickr - CC - Patrick Down

Le Tour de France commence demain, samedi 30 juin. Comme Roland Garros ou l’Euro de foot, c’est l’événement qui éclipse tous les autres sports pendant trois semaines, fait la une des médias et bouleverse les programmes télé. Voici un petit guide afin de vous aider à optimiser ces trois semaines de Tour de France. Et à l’arrivée sur les Champs-Elysées le 22 juillet, vous en redemanderez encore.

1. Préparez vos vacances en regardant les étapes

Bon. Les hermétiques au vélo ont tous posé la question au moins une fois : « Mais quel est l’intérêt de regarder un peloton pédaler à la télé pendant des heures, chaque jour pendant trois semaines ? » Et à chaque fois, on leur a répondu qu’il y avait des tonnes de choses passionnantes à voir : « l’effort physique, les échappées, et les beaux paysages quoi » . C’est sûr, pendant trois semaines, le Tour de France va nous mettre du patrimoine et du paysage champêtre plein les mirettes, à en faire pâlir Jean-Pierre Pernaut et ses reportages sur les sabotiers de nos villages. Si vous ne savez pas encore où partir en vacances, regardez au moins le Tour de France pour ça : les images d’hélico vous donneront peut-être des idées. Prenez deux ou trois Guides du Routard avant le début de chaque étape et cochez les endroits sympas.

Ah oui, on a oublié de préciser : en plus des Guides du Routard des régions de France, n’oubliez pas ceux sur la Belgique. Car le Tour, ce formidable générateur de business de liesse populaire bien au-delà de nos frontières, ça fait bien longtemps qu’il ne part plus de France. Cette année il part de Liège.

itinéraire du Tour de France 2012. l www.letour.fr

2. Apprenez la signification des maillots

Ce n’est pas compliqué : les meilleurs dans leur discipline portent des maillots spéciaux. Il y en a plusieurs, on va donc s’arrêter sur les principaux. Le maillot à pois (rouges sur fond blanc), c’est celui du meilleur grimpeur, immortalisé notamment par Richard "à l’insue de mon plein gré" Virenque. Le maillot vert est celui du meilleur sprinteur, il est attribué via un classement par points. Et puis il y a surtout LE maillot, le plus prestigieux, le jaune, est réservé au meilleur au classement général. Celui qui le porte la dernière semaine a des chances de remporter le Tour de France. Et comme il faut souffrir pour gagner le Tour, à la fin de chaque étape, le coureur au meilleur classement brandit un lion à mains nues sur le podium entouré de deux potiches siglées LCL. Que deviennent tous ces animaux à la fin des étapes ? Sont-ils transportés jusqu’à l’arrivée, à Paris, dans une roulotte spéciale ? Sont-ils ensuite relâchés dans la nature ? Le mystère demeure. La SPA est sur le coup.

3. Soutenez l’outsider

Cette année, c’est Bradley Wiggins qui fait figure de sérieux challenger à Cadel Evans, vainqueur 2011. Mais les favoris nous impressionnent autant qu’ils nous agacent. Alors que chaque année, un ou plusieurs quasi inconnus sortent du lot, gagnent les premières étapes et nous font rêver. Parce que l’on sait pertinemment qu’ils n’iront pas sur le podium, mais qu’on a vibré avec eux et voulu y croire quand même. C’est ça aussi, la magie d’un événement sportif qui réunit tout un pays pendant trois semaines chaque année.

Peloton du Tour de France. l Flickr - CC - Volker Seemann

4. Soutenez votre coureur préféré en adoptant son look

C’est la partie la plus facile : personne ne ressemble à un coureur cycliste autant qu’un… autre coureur cycliste. La panoplie du look parfait commence avec un bronzage appuyé jusqu’à mi-bras et mi-cuisse. Pour bien l’exhiber, on s’efforcera de porter un short et une chemisette plus courts que les marques dudit bronzage. Attention cependant, la rédaction de Citazine décline toute responsabilité en cas d’arrestation par la fashion police. Passons ensuite à l’épilation. La jambe du cycliste doit être plus imberbe qu’une peau de bébé. Cette tradition doit plus à l’hygiène qu’à l’esthétique (on s’en doutait un peu). D’abord parce qu’en cas de chute, cela évite aux plaies de se former autour des poils et d’engendrer des bactéries. En revanche, et malgré la légende, on n’a encore jamais trouvé combien de km/h gagnait un cycliste débarrassé de ses poils en luttant contre le vent. Dommage, on aimait y croire.

5. Allez voir les coureurs, et surtout la caravane

Une étape du Tour de France passe près de chez vous ou de votre lieu de vacances ? Ne ratez pas cette occasion. Ne ratez pas non plus le réveil : pour avoir le privilège d’être au bord de la route quand passent les coureurs, il faut se lever tôt et arriver plusieurs heures avant, au moment où les routes adjacentes ne sont pas encore coupées. Comme le peloton passera devant vous à la vitesse du dopage de l’éclair, c’est-à-dire pas plus de quelques secondes (ou un peu plus de quelques secondes si vous êtes à une étape de montagne), soyez prêt à dégainer l’appareil photo. Mais surtout, histoire de vous dire que vous n’avez pas poireauté des heures pour voir seulement 5 secondes de peloton et récupérer 18 photos floues ou d’épaules de spectateurs plus grands que vous, profitez de la caravane.

La caravane, presque aussi attendue que le peloton. l Flickr - CC - Bartosch Salmanski

La caravane du Tour de France, c’est un peu la kermesse qui s’invite dans votre village avec ces chars et voitures démesurément kitsch de marques qui balancent des goodies à perte de vue. Alors oui, c’est super kitsch mais ça a le mérite de mettre de l’ambiance en attendant les coureurs. Et puis avouez que vous mourez d’envie de rapporter le porte-clé Coca-Cola, le magnet La Vache qui rit, le truc en plastique PMU dont on ne comprend pas à quoi il sert, et la portion miniature de Caprice des Dieux…

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook