Pourquoi t'as honte d'aimer le foot?

lundi 12 août 2013 | Vincent Le Doeuff

Parce que combien de fois on m’a regardé les yeux écarquillés avec une bouche mimant le dégoût en découvrant mon terrible secret. D’une voix étranglée, on essaie de se justifier avec des arguments drôles mais ça ne marche pas (un peu comme si tu disais que tu t’habilles en Fred Perry ou que tu aimes les films de Danny Boyle). Hé oui encore aujourd’hui, malgré So Foot et les Cahiers du Football on passe pour un crétin/beauf quand on affirme aimer le foot. Même si l’attaque est légitime, une défense s’impose.

Pourquoi on aime le foot ?

Il y a déjà un héritage socio-culturel. Le cas le plus fréquent est que ton père aime le foot et bien sûr il est fan de l’équipe locale. En ces temps de transhumance, il peut être aussi hyper fan d’une équipe de sa région ou de son pays d’origine. Il est néanmoins assez rare de rencontrer un fan des Glasgow Rangers au Portugal.

Parfois, gamin, tu peux aussi tomber amoureux d’une équipe qui n’a rien à voir avec ton patrimoine génétique mais parce que tu t’identifies à ce que tu vois à la télé, on appelle ça l’effet Equipe du Dimanche. Normalement l’amour du club est bien ancré dans le petit cœur du footeux, le gars non mancunien fan de Manchester City (club moyen des années 80 jusqu'au rachat en 2008 par des émiratis qui en ont fait un des clubs les plus puissants actuellement)  est forcément un putain d’imposteur.

Le foot est aussi un sport simple. Déjà tout petit tu joues au foot, parce que c’est tout con, parce que tout le monde y joue et qu’il te suffit d’un ballon, d’un copain pour marquer des buts entre quatre blousons. Parce que va faire un terrain de tennis avec des blousons, tiens.

Roco Lucia - Creative Commons

Quand tu es plus vieux, tu peux jouer aussi avec une bière à la main pendant que les merguez brûlent. En plus tu crois que tu as fait du sport parce que tu as transpiré.

C’est aussi un moyen de veiller tard quand tu es gosse. En plus de nos jours, tu as tout le temps des matchs. Si t’es pas trop nul en négociation, tu as le droit de regarder jusqu’à la mi-temps. Puis parce que ton paternel, ça l’arrange, ça fait un argument de plus pour voir le foot plutôt que les conneries de la 6.

Pour les trentenaires, il y a aussi l’effet Olive et Tom mais là on tombe dans la théorie de l’œuf et la poule. On aime le foot à cause d’Olive et Tom ou on aime Olive et Tom à cause du foot ? Même gamins, on trouvait ça assez débile donc la deuxième proposition semble la plus cohérente. Néanmoins cet anime, comme les jeux video PES, FIFA etc… entretiennent le mythe.

Pourquoi on en a honte ?

Parce que le trio Ménès/Rolland/Jeanpierre. Il suffit d’entendre un des trois parler pour que tout de suite les anti footeux aient 10 000 arguments pour dire que tu es un abruti. Personne ne doutera de leur amour du foot, mais on croirait presque à un complot  fomenté par la Fédération Française de Rugby pour décrédibiliser le sport roi.

Parce que c’est une vaste entreprise de blanchiment d’argent. Et quand tu as une âme de chrétien démocrate, ça te gonfle un peu quand même de voir qui met l’argent dans le foot. Entre les vieilles crapules politiques (Tapie, Berlusconi), les oligarques russes, les entrepreneurs américains et les ogres qataris… 

Parce que les supporters sont des cons. Il suffit de se pencher sur les commentaires d’un article de foot et on prend peur. Comme dans tous les forums de cet acabit, l’autre ne comprend jamais rien et ne connaît absolument rien au foot. Il est qualifié alors de footix, ce qui équivaut à peu près à se faire traiter de béotien. Et puis généralement le gars à côté de toi au stade, t’as pas vraiment envie de lui proposer de faire la quatrième à la belote du dimanche.

Parce que 99% des joueurs sont antipathiques. Ignorant avec la fierté d’un cancre, doté d’une humilité digne d’un chirurgien parisien, ajouté à cela un humour proche de Kev' Adams, le footballeur a toutes les cartes pour se faire aimer.

Parce que même les 1% qui restent, boarf, t’as pas vraiment super envie de faire un barbecue avec eux, entre Cantona qui te regardera mauvais si t’as pas choisi la bonne bouteille de vin et Dhorasoo qui parlera mal du groupe qu’il a vu la veille au Café de la Danse…

Pourquoi on continue quand même ?

Parce que c’est comme la Patrie, c’est comme Sardou, tu défends ton héritage un point c’est tout. Quand on était petit, on ne pensait pas forcément qu’on serait encore des fans en 2013. Mais à l’époque on nous promettait soit un monde voluptueux avec des voitures volantes, soit un monde apocalyptique avec des zombies. Rien de ça. Du coup, on n’est bien obligé de garder nos passions d’antan.

Parce que ça fait des sujets de conversation, l’Homme n’est pas fait pour débattre de Kierkegaard ou de jansénisme et parce que ça occupe pendant qu’on boit des bières en se grattant le ventre, l’ongle huilé de chips.

Parce que tu espères revoir un but comme celui-là avant de mourir.

0 Commentaire

  • Avant de poster vos commentaires, merci de bien vouloir prendre en compte la charte des commentaires .
  • Il n'est plus possible de réagir sept jours après la publication de l'article.
  • Si un commentaire vous parait douteux (insultes, xenophobie, publicité ...) merci de nous le signaler en cliquant sur le lien "Alerter"

Vos réactions

Sur Facebook