<div class="fl_title">Petit imagier subjectif du trentenaire</div><div class="fl_txt"><p>
	Petit, vos parents vous mettaient des imagiers sous le nez&nbsp;: &laquo;&nbsp;&ccedil;a, c&rsquo;est un r&acirc;teau&hellip; &ccedil;a, c&rsquo;est une pelle&hellip;&nbsp;&raquo;, disait maman. 15 r&acirc;teaux et 873 pelles plus tard vous vous sentez homme ou/et femme. Et aujourd&rsquo;hui, repenser &agrave; vos 15 ans vous colle une petite g&ecirc;ne, &agrave; vos 20 ans un sourire en coin et vos 25 un bon bourdon. Parce qu&rsquo;aujourd&rsquo;hui vous avez 30 ans et que vous vous sentez en haut de la vague, satisfaits de vos go&ucirc;ts, s&ucirc;rs de votre libre arbitre. Et si, en fait, votre vie ressemblait &agrave; un imagier&hellip; &laquo;&nbsp;Ca, c&rsquo;est un moule&nbsp;&raquo;&nbsp;!
</p>
</div>
Aire de Je | 7 août 2013
Petit, vos parents vous mettaient des imagiers sous le nez : « ça...
<div class="fl_title">Ce que le 100ème Tour de France ne nous épargnera pas</div><div class="fl_txt"><p>
	Chaque ann&eacute;e le tour&hellip; Chaque ann&eacute;e Jean Ren&eacute;, Polo, Thierry et G&eacute;rard&hellip; Chaque ann&eacute;e l&rsquo;Ovomaltine pour seule dope&hellip; L&rsquo;un des &eacute;v&egrave;nements les plus courus de la plan&egrave;te est une machine bien huil&eacute;e, parfois trop. La preuve en 16 tirets
</p>
</div>
Aire de Je | 1 juill. 2013
Chaque année le tour… Chaque année Jean René, Polo, Thierry...
<div class="fl_title">Brésil, le réveil du géant</div><div class="fl_txt"><p>
	Fran&ccedil;ais mari&eacute; &agrave; une br&eacute;silienne, j&rsquo;habite depuis quelques mois &agrave; Joao Pessoa, capitale de l&rsquo;&eacute;tat de la Paraiba, dans le nord-est du Br&eacute;sil. Ici, la contestation est pour l&rsquo;instant surtout pr&eacute;sente dans les discussions et sur les r&eacute;seaux sociaux. La premi&egrave;re manifestation est programm&eacute;e pour ce jeudi 20 juin, et s&rsquo;inscrit dans une dynamique de durcissement de la contestation dans les prochains jours et dans l&rsquo;ensemble du pays. Avec cet article, je voulais partager&nbsp;mon point de vue sur les origines et les fondements de la contestation en cours.
</p>
</div>
Aire de Je | 19 juin 2013
Français marié à une brésilienne, j’habite depuis...
<div class="fl_title">Le cheapster, indigne successeur du hipster</div><div class="fl_txt"><p>
	Depuis des mois, les journalistes de tous bords ont taill&eacute; des costards The Kooples au hipster : barbu stupide et vilain, artiste rat&eacute; adepte du pola, f&eacute;ru de v&eacute;lo parce que pas sportif. Bon, bon. Maintenant d&eacute;calottons et tentons de pisser plus loin. En essayant, par exemple, de deviner qui sera l&rsquo;indigne successeur du hipster et fera ainsi chuter d&rsquo;un bon tiers les actions de Brooks, de Nikon et de Taschen&hellip; Son &laquo;h&eacute;ritier&raquo; s&rsquo;inscrit d&eacute;j&agrave; en faux contre l&rsquo;enRayBann&eacute; &agrave; bretelles. Lui, aime le foot, la politique, le mcdo, le porno et les chaines en or. Pour lui le cheap est le summum du cool. Lui, c&rsquo;est le cheapster. Tentative de d&eacute;cryptage.
</p>
</div>
Aire de Je | 13 mai 2013
Depuis des mois, les journalistes de tous bords ont taillé des costards The...
<div class="fl_title">Comment réussir sa fin du monde ?</div><div class="fl_txt"><p>Bon, les Mayas nous avaient pr&eacute;venus, en nous donnant la date un bon moment &agrave; l'avance : le 21/12/2012. On a pourtant eu un peu plus de 2000 ans pour s'y pr&eacute;parer, mais la fin du monde, c'est comme les devoirs de maths de 5e : on laisse tra&icirc;ner, on remet &agrave; plus tard, et finalement on se retrouve un dimanche soir &agrave; faire son cartable sans avoir fini ses &eacute;quations. PAS DE PANIQUE ! Chez Citazine, on vous a concoct&eacute; une petite liste des choses &agrave; faire pour bien profiter des quelques heures qui nous s&eacute;parent de la fin du monde. A la cool, d&eacute;tendus de l'Apocalypse.</p></div>
Aire de Je | 20 déc. 2012
Bon, les Mayas nous avaient prévenus, en nous donnant la date un bon moment...
<div class="fl_title">Sandy à New York</div><div class="fl_txt"><p>&nbsp;Aur&eacute;lie Desmas vit &agrave; New York. Elle a v&eacute;cu son deuxi&egrave;me &quot;Hurricane&quot; dans la grosse pomme. Apr&egrave;s Ir&egrave;ne qui avait fini, malgr&eacute; des pronostics alarmants, en p&eacute;tard mouill&eacute;, Sandy a &eacute;galement surpris, mais pas pour les m&ecirc;mes raisons. L'ouragan fut d'une immense violence. La ville a la gueule de bois et, plusieurs jours apr&egrave;s, ne sort pas la t&ecirc;te de l'eau. Aur&eacute;lie raconte.&nbsp;</p></div>
Aire de Je | 1 nov. 2012
 Aurélie Desmas vit à New York. Elle a vécu son deuxième...
<div class="fl_title">Mémoriaux virtuels, le deuil version 2.0</div><div class="fl_txt"><p>En France, la f&ecirc;te religieuse de la Toussaint est traditionnellement r&eacute;serv&eacute;e &agrave; la visite des cimeti&egrave;res et au souvenir des d&eacute;funts. Avec les m&eacute;moriaux virtuels, le deuil s&rsquo;&eacute;crit et se partage d&eacute;sormais &eacute;galement sur la toile, et les codes qui lui sont propres.</p></div>
Aire de Je | 1 nov. 2012
En France, la fête religieuse de la Toussaint est traditionnellement réserv...
<div class="fl_title">Le triste sort des Eglises rupestres de Soganli</div><div class="fl_txt"><p>Anne Fauquembergue est partie en Turquie pour les vacances. Elle arrivait d'Aubervilliers (93), la ville o&ugrave; elle vit. Alors qu'elle visitait les &eacute;glises rupestres de Cappadoce, et qu'elle croyait ne pas penser &agrave; Aubervilliers avant son retour, sa surprise fut grande quand sur les murs d'une &eacute;glise, elle d&eacute;couvrit cette inscription : Erol 93 Aubervilliers. Retour inattendu et soudain dans le 9-3.</p></div>
Aire de Je | 14 sept. 2012
Anne Fauquembergue est partie en Turquie pour les vacances. Elle arrivait d'Aubervilliers...
<div class="fl_title">Pratique : comment revenir à la une des journaux ?</div><div class="fl_txt">Une carrière en berne, un éloignement des médias qui vous fait mal à l'égo ? Etre une star, lorsque les caméras et les paparazzis s'éloignent, ce n'est pas toujours facile à gérer. Oui, même les stars ont le blues ! Pour aider les célébrités périmées à retrouver la lumière sans pour autant sortir un énième best of de leur passage à l'Olympia en 1978, Citazine distille quelques conseils.</div>
Aire de Je | 23 août 2012
Une carrière en berne, un éloignement des médias qui vous fait mal...
Syndiquer le contenu